Un nouveau départ

Le Nécromant sors de sa crypte, une torche dans la main gauche, un grimoire dans la main droite. Il a enfin pris une décision.

Après une première saison en tant que Coach dans les terres lugubres de Naoned à tenter de contrôler des zombies, golems, goules, spectres et lycantropes avec un résultat… Acceptable mais somme toute médiocre, perdant de nombreux joueurs lors de cette saison très léthale pour les sutures qui n’ont jamais vraiment tenues, et beaucoup d’erreurs dues a de l’impétuosité de débutant… Une décision a été prise.

Mure reflexion. Que choisir comme porteurs de mort? Une demière saison pour peaufiner la nécromancie serait le choix de la sagesse, sans aucun doute, mais une certaine frustration incite Le Nécromant a aller vers une autre voie, moins… Subtile. Comme pour relâcher une colère interieure accumulée au fil des matchs a voir ses serviteurs désossés mais incapables de faire souffrir l’adversaire…

Le choix se fera dans la brutalité.

Les orques noirs semblaient un choix attirant. En effet, ils allient beaucoup d’aspects intéressants pour le Nécromant: De la brutalité mais aussi un contrôle absolu des faits et gestes de l’adversaire. Cependant, quelque-chose manquait après quelques essais intéressants mais laborieux… De la vitesse. Une capacité a se projeter pour contrer une percée du coach adverse. Même dans la défaite, l’orque noir fera souffrir l’autre, mais ce n’es pas assez. La saison est longue et plus les équipes adverses monteront en puissance, moins les orques noirs auront d’options…

Les nordiques? Ceux-ci gardent un côté lycantrope assez intéressant et familier pour Le Nécromant, et une certaine sûreté dans le jeu semble digne de réflexion. Cependant… Il cherche de la brutalité, de la violence, de la puissance, dont les nordiques ne manquent pas, certes, mais… Ceux-ci sont fragiles. Il vont souffrir en retour aussi. Trop de blessés la saison dernière, trop de sutures, trop de rage face au fait de subir sans rendre la pareille…

Les nordiques ont des cousins plus… énervés… Les adorateurs de khorne. C’est un choix plus direct, alliant puissance, brutalité, et beaucoup, beaucoup trop de risques. Non, ça sera non… Mais l’idée réveilla une étincelle dans l’esprit du nécromant, qui doucement fit son chemin… Petit a petit, la frustration de la saison précédente, une envie d’en découdre, d’arracher des crânes à l’adversaire pour en faire une jolie petite collection de squelettes prit place…

Le Nécromant se dirige maintenant vers les forêts en feu du vieux monde, en cette saison brûlante, à la recherche de serviteurs… Les hommes bêtes étaient là, a l’attendre, accompachés de guerriers en armure. Cette rage intérieure, qu’il arrivait encore a canaliser, cette envie de violence sur le terrain… Oui, il avait trouvé les alliés pour l’infliger. Des élus du chaos, choisis par Khorne…

Ainsi naquit l’équipe de Khorneux Cornus, parés a remplir les charniers de Naoned de cadavres pour la saison prochaine…

6 « J'aime »

L’équipe fraichement recrutée, le Nécromant part trouver le parchemin de répartition des matchs… Et il ne sourit pas.

La première journée sera face a un coach presque invaincu de la saison dernière, le mythique SkavenA qui a abandonné ses bas fonds pour embaucher… Des nains du chaos. Du nain, en première journée de championnat… Quelle cruauté.

Surtout que son équipe a un minotaure dans ses rangs. Chataigne en J1, ça va faire mal… Mais il n’y a qu’un seul centaure pour poursuivre efficacement l’équipe. Il nous reste une chance de gagner… Mais probablement avec beaucoup de sorties. Surtout que Skavena va surement essayer de se venger de la saison dernière où le mercenaire « Griffouille » de l’ancienne équipe du nécromant a écharpé ses snotlings, permettant une victoire sanglante.

La J2 sera contre des nordiques de Majora, mais surement affaiblis après les nains ça ne sera vraiment pas facile. Ils ont déjà battu le fer par le passé mais avec des équipes bien différentes…

La J3 face aux hommes lézards de Mr Tree… La souffrance va continuer… A moins d’avoir griffe ou tacle pour ce match, ça sera sans aucun doute une défaite douloureuse. Dépassé au bash et a la vitesse, la question sera surement résolue aux dés.

En j4 un match miroir contre Ptit bouée, qui a infligé une défaite cuisante la saison dernière au nécromant, avec un blitz d’ouverture assez osé. la question principale restera "que restera-t’il de l"équipe a ce moment là de la saison?

En j5, un potentiel de montées de niveaux face aux elfes sylvains de Nakh, mais probablement une défaite a moins que nuffle soit du bon coté de l’histoire. Mais le Nécromant connait son adversaire et peaufinera sa stratégie… La subtilité ne sera pas au rendez-vous…

Ensuite, deux matchs face a des orcs! Ceux de motsu puis a saerzin! Valeur inconnue de le nouveau coach Motsu, mais le jeune saerzin va surement avoir gagné en experience comparé a la saison passée. A voir ce qu’il en advient, mais encore une fois je crains que ça ne manque de subtilité…

Pour la 8eme journée, ce sera face a de l’union elfique avec Sgt Hartmann. Le Nécromant est curieux de savoir dans quel état les elfettes seront pour ce match… Extrèment vétérans ou pleins de stagiaires? A voir…

Enuite, les morts-vivants d’un pingu (Knut Knut!). Encore du bash, encore et encore… En esperant avoir gagné assez de niveaux pour affronter cet adversaire qui aura bien monté en niveaux et avec de belles momies… A voir. L’inconnue est grande a cette étape de la saison.

Et pour terminer la saison en laideur totale, du nain et du nain du chaos gérés par deux coachs débutants mais qui auront eu toute une saison pour apprendre a maitriser leurs « équipes » extrèmement « intéressantes » avec tant de « variations possibles ». Bref, le nécromant espère juste que les boites de conserves rouillent sinon c’est lui qui va dérouiller…

Sur cette saison, il y aura donc deux assaisonnements d’elfes, 6 adversaires avec une majorité d’armure 10+ dont deux en très début de saison quand il n’y aura pas encore les outils contre, et un petit total de 9 équipes axées bash dont 8 sont foncièrement superieures en bash initialement…

L’an prochain, si les fans ne le démembrent pas, selectionnera une équipe avec griffe au démarrage, comme au bon jieux temps…

4 « J'aime »

Comme prévu, face au chattard (et en plus talentueux) skavena, ça a été un massacre.

Le coach des nabots du chaos decide de recevoir la balle, et les cornus adoptent une defense solide! Ils se repositionnent pour affaiblir l’attaque naine. Blitz du mino pour demarrer, un block a 1d d’un nain sur la ligne d’engagement… crac, guerrier du chaos de la ligne (Dédé « le ouf » pour les intimes) qui a -1ag. Ok… beau depart.

Premier block du chaos: crane deux au sol… bon, relance, ouf… mais le ton est donné. Superbe manoeuvre des chaotiques qui recupere la balle en faisant du push-push, mais, le nain tue carotte (une petite chevre toute fraiche), fout une persistante sur un autre chevreau nommé Bouclette, reprends la balle avec son centaure, on la reprends, il met une commo sur une autre biquette, tente une passe du desepoir en tour 8… ratée de peu. 0-0 au sifflet.

Deuxieme mi-temps qui commence a 7 contre 11+1… ça sent le roussi, mais on recoit le ballon.

Kick bien moisi qui sort du terrain apres le rebond, vengeance! Une chevre met une persistante sur un nain sur une des rares armures brisees… en reponse 2 chaos pour le KO… ou l’inverse. Les 3 relances des cornus sont sacrifiees en 2 tours en essayant une percée sur des jets qui avaient pourtant de grandes probas de reussite…

Pour ensuite rater une esquive a 4+ parce que le sort s’acharne a pas faire tomber ses joueurs. La balle est glissante et le nain galere a recuperer la balle mais reussit enfin… les cornus terminent sur le terrain a 5 joueurs contre 11. Impossible d’arreter le porteur de balle dans ces conditions alors qu’il mets un TD sur le tout dernier tour.

Le prochain match se jouera donc avec 3 journaliers…

Le necromant HAIT les nains. Sa colère se mue en rage. Il veut des cranes, du SANG. Heureusement, Paquerette a sorti un nain et a donc été déterminée JPV… Et a appris le talent de la Chataigne… Utile face aux nordiques a venir…

2 « J'aime »

Majora, le coach lezard des nordiques adorateurs de khorne du club med, se prepare a l’affrontement face a leurs freres de sang du Nécromant et ses khorneux cornus. Les deux equipes ont subi en j1: majora a subi deux morts, le necromant un et deux joueurs sont absents dont un guerrier pour 3 journaliers…

Le terrain, la meteo, l’arbitre sont tout ce qu’il y a de plus standard mais le public est là en ce debut de journée: 80000 supporters!.. majora regarde avec circonspection le cornu a chataigne… mais il decide de recevoir la balle!

Engagement, le ballon devie a mort sur le flanc et vers la ligne d’engagement et les cornus peuvent revoir leur défense ! Deux guerriers partent du côté de la balle qui touche le sol et se met dans les zones de tacle des deux joueurs…

"C'est la merde" pensera majora tellement fort que même le necro l'entendit

Demarrage, blocage contre les solitaires de la ligne d’embut, un des stagiaires cornus est mis KO mais peu de dégâts sinon. Un des guerriers qui taclait la balle est repoussé, une valkyrie s’elance et choppe la balle malgré la zone de tacle mais n’esquive pas car ça obligerai a sprinter, et elle a un peu de soutien de toute façon… croit-elle.

Les cornus commencent et tapent la ligne… et René « le gueudin », guerrier du chaos, arrache la tête d’un des nordiques et l’ajoute sur son casque. Un mort! Rage! Des cranes pour le trone de cranes! Blitz sur le flanc, blocage du porteur de ballon mis au sol… ça commence!

Les nordiques se deplacent et reprennent la balle. Ils se placent au centre, bloquent un peu mais rien de notable… La contre attaque se fait sentir et René plaque le yeti au sol… persistante! Crac! Un guerrier se colle a la valkyrie porteuse de balle, la ligne nordique est au sol. Le milieu de terrain est en bordel…

Le nordique a un plan absurde: bloquer des guerriers plus fort car ses joueurs ont block, passer la balle et la transmettre a un joueur derriere les lignes! Ramassage 4+, esquive 3+, passe 3+, reception a 5+… sueur des cornus… esquive a 3+… transmission… reception d’un des alcooliques ratée ! On souffle un peu. Deplacement de la ligne, baston… la balle finit sécurisée par les cornus, le berzerker se prend une commotion soignée par l’apo, une valkyrie est ko… le ballon remonte la ligne dans les mains de paquerette qui a sorti le berzerker un peu plus tôt… pour la ralentir, un nordique tente un saut par dessus un corps au sol… et se rate a la reception. C’est la cheville qui lâche: commotion… autoroute et donc touchdown de paquerette en contre, tour 8.

Le nordique commence la deuxieme mi-temps a 7 joueurs… kick, blitz ! Mais rien de notable… la balle rebondit, sort du terrain et l’arbitre la met dans les mains de René qui etait qur la ligne d’engagement!

Baffes en serie, ko de partout chez les nordiques, debordement total des mecs en jupettes, blitz raté sur le porteur de balle par un nordique alcoolique qui glisse dans son vomi… s’ensuit une avancée de René, sans opposition, qui marque tour 12! Pas mal pour un seul match, deux sorties et un touchdown…

Engagement vers les nordiques… blitz?!? Khorne a clairement choisi son camp… et la balle tombe dans les mains du journalier sur la ligne d’engagement malgré 3 zones de tacle?!? Quelques blocs dans un joyeux bordel mais en grave infériorité numerique, le nordique passe plusieurs tours avec tous ses joueurs au sol sans les relever! Une petite aggression sympathique envers le seul joueur pouvant atteindre la balle et le joueur et son coach contestataire sont éjectés. Les cornus recuperent la balle sur une « percée » digne de kharkiv et Anisette passe la balle (c’est quoi ce match avec des passes?) Pour la beauté du geste. Le berzerker reussi a faire tomber le porteur apres un sprint, mais se prend une baffe en retour. Anisette se dit « bon bah on va marquer hein? » Et prends la balle pour marquer le touchdown final. 3-0

Petit engagement final, le kick part en chandelle, recuperation d’une valkyrie qui est enfin revenue des ko. Quelques blocs, une passe, une aggression gratuite sur un journalier qui voit le coach majora expulsé, comme son adversaire, avec son joueur… et c’est le sifflet final. Les joueurs du match sont paquerette, clairement, et le berzerker qui a essayé de sauver l’honneur…

Le sang a coulé… les crânes ont volé… et c’est un carnage. Encore des cadavres pour le charnier de l’an prochain…

Malgré la performance indiscutable, les sponsors snobbent l’equipe des cornus. Honteux!

Paquerette qui savait faire de la chataigne sait maintenant tacler… René qui a prouvé sa violence apprends a faire de la chataigne de qualité… et khorne pour la decadence d’avoir joué le ballon par une passe et un touchdown benit anisette d’une main démesurée. Honte a elle…

De plus, le necromant embauche un apprenti assistant mortuaire pour servir d’apothicaire…

Le prochain match face aux hommes lezards de l’homme arbre sera sans le moindre doute sanglant…

3 « J'aime »

« DU SANG! DES CRÂNES! DES VISCËRES! DU SANG! DES CRÂNES! DES VISCËRES! »

L’homme arbre @Mr.Tree s’approche l’air inquiet face a cette douce et subtile litanie scandée par l’équipe des Cornus qui accueillent ses hommes lézards sur un ancien terrain nain fait de pierre dure comme… La pierre? Les chutes seront douloureuses… La météo d’automne est atroce avec de la pluie torrentielle, et l’équipe adverse a le moral très élevé. En effet les cornus ont l’avantage de l’experience avec 2 joueurs dont les griffes commencent a pousser, leur permettant la chataigne, et l’un d’entre eux a tacle… une menace pour les skinks. De plus, un des cornus a aussi des mains énormes, lui permettant d’ignorer la pluie pour récuperer les balles au sol… Merci Nuffle!

L’homme arbre commence a serieusement douter de son choix d’engager un bloqueur mercenaire a l’armure renforcée, mais bon… Il serre tout de même la main moite du Nécromant (Qui passera la majorité du match a essayer de retirer la sève poisseuse d’entre ses doigts.)

Les fans sont plutot présents avec 8000 spectateurs venus voir les lézards se faire éventrer… Et les Khorneux décident de recevoir la balle. Celle-ci s’élance mais l’arbitre entends le journalier des cornus (AKA « le stagiaire ») insinuer de viles choses sur sa maman et lui fout une mandale. La balle atterit dans une zone dégagée, les cornus de placent autour, commencent a taper les saurus sur la ligne d’engagement … CRAC, jet de merde, relance, BOUM! Un saurus est mis KO par le guerrier chataigne et ne reviendra pas de la partie. Quelques baffes, la balle est prise; Que des bonnes choses en soit.

Puis les lezards contre-attaquent: Un blitz, et c’est un mort chez les Cornus! Le saurus a donné une telle mandale que la tête est aprtie et la colonne vertébrale avec! Applaudissements approbateurs des adorateurs de Khorne pour cette belle démonstration de finesse. Quelques actions sanc conséquence s’ensuivent, un skink se croute sur une esquive mais c’est aussi un stagiaire. « Starlette » la chèvre tacle chataigne cause une sortie sur un saurus mais comme ce n’es que rate le prochain match, l’homme arbre préfère garder son apothicaire. Quelques autres baffes et le skink qui s’était crouté le tour dernier se sort tout seul comme un grand en ratant une autre esquive!

La défense commence a céder. Les cornus menacent à gauche, au centre, puis de nouveau a gauche, au centre… Les baffes pleuvent, les armurent petent, les hommes lézards ont 2 ko et 2 sorties dans la tronche, mais les cornus perdent un autre joueur (pas grave, on garde l’apo pour un joueur plus experimenté)

Et là c’est la percée finale en tour 7, les cornus mettent une cage assez lâche et tiennent plein de skinks au contact… Mais les saurus font de la magie en faisant un nombre incroyable de sprints pour marquer le porteur de balle, un skink fait une grosse série d’esquives pour tagger le porteur de balle, et un autre s’élance pour blitzer celui-ci… Esquive ratée, relance réussie, esquive réussie, esquive ratée, relance d’équipe… porteur de balle mis au sol. La balle sort du terrain, et va loin derrière les lignes. Très loin. le dernier skink libre fait deux esquives, récupère la balle, fait deux paquets…

Roulements de tambours pour le stagiaire des cornus essaie désespérément de le mettre au sol… mais ne fait que le repousser…

Evidemment, celui-ci s’échappe et marque. Huées du public sur ce manque flagrant de violence et cette honte à jouer la balle. Fin de la première mi-temps sur une rage incontrôlable du Nécromant qui voit la victoire lui échapper à cause de ce fourbe de Tzeentch qui a voulu bénir son adversaire…

Mais seul le mercenaire reviens sur le terrain pour les lézards. Les équipes sont a 9 contre 9: 5 saurus, un mercenaire et plein de skinks (dont 2 journaliers), contre 4 guerriers et 5 cornus… Engagement, défense solide des Khorneux, la ligne est mise au sol mais rien de grave. Cependant, la pluie batttante fait échouer le skink qui tente de récuperer la balle sur le flanc droit. Catastrophe! même ci celle-ci est en relative sécurité.

Les cornus attaquent violemment le flanc et enveloppent l’équipe adverse. Quelques chamailleries mais les Saurus et les Guerriers se regardent beaucoup l’air menaçants sans vraiment oser s’attaquer car personne n’a l’avantage, ce qui bloque beaucoup les lézards. Autre tentative de ramasser la balle en echec, la balle était en fait une citrouille et s’éclate au sol: L’arbitre la renvoit très près des lignes de blocage. Les saurus n’arrivent pas a blesser sufisemment les cornus, les échauffourées commencent a bien menacer la balle qui est enfin attrapée et le porteur de balle s’enfuit très loin derrière ses lignes!

Trois des cornus réussissent cepenant a traverser les lignes adverses sur un blitz talentueux du guerrier chataigneux et menacent le porteur de balle qui réussit a se faufiller sur le flanc droit de nouveau et une mini cage se forme autour, mais pleine de trous. Les corneux en font d’ailleurs des trous dans cette cage et blessent un autre journalier et un saurus qui perds quelques écailles mais l’apothicaire le remet d’applomb. Survient ensuite un blitz envers le porteur de balle par un axe pas prévu par l’homme arbre, preuve du génie tactique du nécromant: FLASH! La balle rebondit derrière un saurus proche des lignes adverses: ça sent le souffre pour les lézards en bonne inferiorité numérique.

Mais ceux-ci se repositionnent, reprennent possession de la balle mais ne savent pas où aller; il y a des Khornes Partout! Le cornu chataigne-tacle blitze d’ailleurs un des défenseurs sans pour autant lui infliger quoi que ce soit mais se met à coté du porteur de balle. D’autres joueurs lezards mordent la poussière (et surtout l’astro-granit composant le sol du terrain). Le porteur de balle tente l’esquive en oubliant que le cornu a tacle et se croute lamentablement! Sans trop de séquelles, malheureusement…

Quelques blocs talentueux et la balle est de nouveau en possession de « paluche » aux grandes mains qui n’a que faire de la pluie. Les sang froids perdent leur sang froid et tente de maquer le joueur avec un saurus et un skink; Celui-ci blitze le skink avec du soutien mais n’arrive qu’a le repousser entre deux joueurs (dont le tacle) et tente l’esquive… Réussie. Il se place en sureté derrère les lignes adverses.

Dernière action des homems lézards avec un blitz d’un saurus pour essayer de marquer le porteur de ballon… Echec, les deux au sol, il se prends un grosse blessure sans rien infliger a l’adversaire…

Avec un courage sans limite, je tacle chataigne frappe un skink alors que la mi-temps va siffler et qu’un échec de sa part équivaudrait à une défaite… Et il blesse le skink qui ratera le prochain match. Le porteur de balle n’a plus qu’a faire deux petites foulées, et marque (sous les huées du public) pour égaliser en tour 16.

Le nécromant est heureux: Malgrès la défaite assurée par la fin de première mi-temps catastrophique, l’égalisation s’est faite et le terrain est maculé d’un mélange de pluie, de sang, de bouts d’os et d’écailles. L’équipe continue de progresser… Et un sponsor ponctuel s’est même présenté, impressionné par la violence du match, pour assurer des gains supplémentaires. Il aurai bien voulu acquerir le terrain mais malheureusement ses propriétaires ne sont pas d’accord… Pas assez d’argent sur la table…

Attiré par l’odeur du sang, un troll sort des égouts du terrain… Intéressant… Peut-etre pourrait-il être apprivoisé… Quelques morceaux de « biquette », morte au combat, suffisent a le rendre « amical ». « Nous t’appelleron Piggy », ce à quoi le troll répondit en rotant et recrachant un bout d’os coincé dans sa gorge.

Le porteur de balle Anisette, AKA « Paluches » est couronné JPV pour avoir sauvé le match, et apprends a bloquer correctement, le mettant clairement au poste de porteur de balle dédié. D’autres joueurs auraient pu tenter de s’entrainer mais repoussent l’acquisition à plus tard, quand ils seront certains du résultat.

Un très beau match bien sanglant. POUR KHORNE!

Le prochain match sera d’ailleurs face au coach Ptit Boué coachant aussi des élus de chaos dédiés a Khorne… Celui-ci, avec des elfes noirs, avait d’ailleurs fait subir la première défaite des loups garous la saison dernière, causant une cascade de défaites et de nuls… Et son équipe est en piteux état pour la journée qui s’approche. La vengeance sera terrible!

4 « J'aime »

Punaise ça a du être un sacré match !

1 « J'aime »

1-1, 6-2 sorties. Très violent! J’avais deux chataignes et le terrain retirait 1 a l’armure sur les blocks et les crash, donc ça a vraiment tapé fort.

Super résumé !

1 « J'aime »

La meteo est bonne sur le stade, protégé des intemperies du monde reel par un dome magique. Le necromant trepigne d’impatience: affronter de nouveau ptit Boué qui l’a mis dans une spirale de defaites la saison dernière ! La vengeance a sonné.

L’equipe des cornus est bien mieilleure: 3 chataignes, un block, 4 guerriers et un big guy contre une equipe affaiblie avec un minotaure et seulement 3 guerriers dont un griffu…

Mais du coin de l’œil, un reflet metallique attire le regard du necromant… helmut, la star, est presente pour ce match! Mauvais, ça…

Engagement en faveur de ptit Boué, un coaching brillant verra les cornus motivés d’avantage. Debut sur de bons auspices avec un guerrier qui fait crane deux aux sol, relance : deux cranes! Turnover sur le premier block.

Mais la reponse est molle avec des adversaires repoussés. The end reprend l’initiative et un guerrier mets piggy le troll KO pour le compte… belle perf pour un premier match de sortir a la premiere baffe…

Quelques baffes s’echangent mais les chataignes ne fotn rien. Un cornu se fait sortir et ratera le prochain match, un guerrier se prends une commo et sera remis sur pied par l’apo… deux KO chez l’adversaire mais les cornus se reprennent un autre KO… en infériorité numerique et suite a des jets de des pourris, le necromant concede un touchdown. Rayon de soleil: le coach se fera virer avec helmut qui a quand meme sorti 1 joueur sur un blitz et un autre sur une aggro.

Pas grave, on aura l’occasion de se servir de nos trois chataignes hein, vu que piggy est revenu?

Bah nan? Que des push.

Deuxieme mi-temps, un peu de bash mais l’ecart se creuse. Malgré toutes les fois ou le minotaure sera mis au sol, y compris par des chataignes, pas une fois il ne sera sonné. Quelques blocks un peu pourris scellent l’equipe et on perds la balle, on reussit a la reprends debilement. On la lance au loin… et bah nan, le guerrier griffe l’intercepte , pour la passer a un gars qui marquera tour 16.

Une purge.

1 guerrier -1 armure, deux cornus ratent le prochain match… ça fera 4 journalier contre les elfes.

(Résumé honnête : j’ai fait quelques erreurs mais surtout des dés en mousse face a ceux destructeurs d’un adversaire en pleine forme. Le minotaure passe plus de la moitié du match a commencer son tour au sol après s’etre pris des baffes mais n’a jamais rien. Si je tente un truc je suis puni. En fait, sur cette partie, je n’ai pas joué. J’aurai pu juste passer mes tours ça aurai eu le même impact, voir une meilleure défence.)

Après le match, marius, le seul a gagner de l’XP, essaie de s’entariner tout seul et… Apprends a projeter les adversaires a sa guise!

1 « J'aime »

Un doux chant éthéré plane sur le terrain, une litanie délicate, pleine de douceur et de subtilité… C’est écoeurant. Tant de vie dans la sève du cousin de Mr Tree qui se mets au milieu du terrain, tant d’immortalité chez ces elfes sylvains… Le nécromant en a la nausée.

Le terrain est un peu pouilleux avec des cachots mal fermés, et le temps est pluteau beau, ce qui n’améliore guère son humeur. 4 stagiaires sur le terrain, c’est quand même pathétique, même si ayleen andar les a selectionnés: Deux sont pro, un autre a des doigts visqueux pour faire glisser la balle des mains de ses adversaires, et le dernier a réussi à s’intégrer à l’équipe sans rechigner.

Ah, ce match ne démarre pas sur les meilleurs auspices… Si au moins on avait pu trouver quelqu’un d’un peu plus… Khornesque. Frénétique ou bloqueur, quoi! Mais non. Et cet homme arbre au milieu du terrain… Quelle plaie. Et il manque un guerrier, trop blessé pour continuer dans l’équipe il a été sacrifié sur l’Autel.

La balle s’envole vers ces êtres franchement trop maquillés pour un terrain de bloodbowl, et ils font preuve du professionalisme de leurs coachs qui les conseille a coup de caresses sensuelles… Quelques baffes de l’homme arbre et de ses copains, les stagiaires sur la ligne d’engagement sont plutot sonnés mais en vie. La balle qui a dévié dans un coin est cueillie avec délicatesse et passée avec souplesse vers un autre elfe, qui le remercie avec un clin d’oeuil complice. Beurk.

Bon, c’est le temps de casser des gueules! Un blitz du stagiaire pas solitaire vers un des elfes pour se dégager de l’homme arbre et PAF! KO. Bon départ. On se positionionne un peu et on attends la suite… Qui ne tarde pas. Une erreur de positionnement d’un des guerriers fait qu’un autre se fait déborder ce qui crée un brèche par laquelle les elfes s’engouffrent! Pas grave, on se replie, on essaie de casser des tronches. Petite mêlée, on les force a marquer… Mais on subi un KO en plus. L’elfe qui tiens la balle gambade, dépasse la ligne et fait une petite courbette (en ignorant royalement les coeurs sanglants qui lui sont lancés dessus par le public). Mais c’est tôt, très tot.

Du coup, les cornus ont une chance… Les KO ne reviennent pas mais les bouffeurs de salade ont une reserve et sont donc au complet. Les cornus, plein d’entrain, reçoivent une balle qui, mal lancée, sors du terrain pour atterir dans les mains du numéro 3. les tafi…elfes se prennent quelques baffes bien senties mais rien de trop grave, malheureusement, mais on déborde fortement el flanc droit en laissant un guerrier et un stagiaire pro tenir l’autre flanc.

Cherchant la survie, les laches se barrent sur le flanc gauche tabasser les deux isolés; l’un finira sorti du terrain et l’autre subira 3 aggressions que l’arbitre, trop occupé a se faire faire une manucure par @Nakh , ne verra pas, et finira KO. Ils laissent les cornus marquer: Le porteur de balle envoie la balle à un de guerriers et celui-ci traverse la ligne d’embut, mais seulement après que le stagiaire qui s’etait si bien intégré ne subisse une grosse blessure persistante. ENFIN DU SANG SUR LE TERRAIN. On le dépècera surement après le match pour en faire des rôtis.

Deuxième mi-temps, et la balle atterit evidemment du côté où il n’y a pas de cornus, en grave inferiorité numérique avec un blessé et un KO pas remis. Cependant, un guerrier mets un elfe KO et lui effleurant le visage et la star de l’équipe (chataigne-tacle) sort un elfe qui ratera le prochain match dans un magnifique coup de sabot dans les … Gonades. On équilibre un peu… Mais c’est tendu. La balle oscille entre le centre et le flanc gauche, récupérée plusieurs fois dans une mêlée dantesque par les cornus elle semble toujours retomber a un endroit inopportun pour les elfes, mais jamais trop intéressant pour les cornus, completement dépassés par la danse effrénée des fans de dentelles et de froufrous. Il sont partout et il n’y a pas moyen de les attraper pour leur donner de vraies baffes bien senties… pas moyen de former de cages… Une opportunité s’ouvre pour frapper un danseur de guerre qui marque le porteur de ballon mais non, un coup de salon bien senti sur l’orteil gauche d’un guerrier, qui sursaute et essaie d’attaquer de nouveau pour se prendre un autre coup de talon (de l’autre jambe) sur le mollet et il s’effondre, laissant le porteur a la merci des oreilles pointues. Celui-ci tombe (evidemment, tout souri aux elfes), récupèrenet la balle, et marquent.

Dernier engagement, les elfes très motivés par d’autres caresses que le nécromant n’ose même pas regarder tellement elles sont frivoles et délurée font face a une avancée massive des cornus qui ont encore une chance de marquer. C’est sans compter l’incompétence chronique des joueurs qui réussissent a perdre la balle encore une fois. Quelques croc-en-jambe des renifleurs de marguerites suffisent a reprendre la balle et a s’élancer vers l’embut, encore une fois. On réussit cependant a tacler le coureur, mais c’est insuffisant et pendant que « paquerette » se prends une commotion, une autre tête de flèche se saisit de la balle et traverse la ligne pour une humiliation totale, le même qui avait marqué le premier touchdown.

Le nécromant est dépité. Il s’attendait a un tel résultat, manquant de guerriers experimentés, mais là… Il n’a pas réussi a faire couler assez de sang pour khorne car ces saletées n’échouaient a rien. Une seule esquive ratée de tout le match tout de même! Tout leur réussissait a part les rebonds, ou souvent de faire quoi que ce soit après avoir brisé une armure… Mais il était de même. Le gazon devais etre trop bien entretenu et amortir les chutes.

Cependant, un des guerriers et « paquerette » on gagné assez d’experience et seront surement plus aptes a se battre a partir de maintenant en apprenant l’art du blocage… Mais le nécromant songe sincèrement a virer le troll qui ne sers strictement a rien voir même est délétère avec son cerveau défaillant quand près d’un allié mais fonctionnel quand loin… Allez comprendre.

3 « J'aime »