The End (ou le gros ras le bol du coach Barik)

Barik en avait marre. Encore des Play-off ratés. Le début de saison à se faire casser ses joueurs et à devoir en embaucher d’autres à faire perdre des points et des peux précieux pour une équipe voulant atteindre l’élite, le prestige et la gloire de la phase finale la plus belle ligue de Bloodbowl du monde. Rater les Play-off d’un petit point pour la deuxième fois avec des elfes noirs l’a mit dans un état de rage rarement atteint. Alors en plus que son équipe se fasse dégager de la coupe Choco au premier tour, dans un match miroir où la différence s’est faite par la différence de compétence entre assassin (après le match, l’assassin de Nakh reçu le très convoité Prix du Surineur pour ne pas avoir raté un seul jet d’armure au poignard, tandis que celui de Barik qui n’a pas réussi un seul jet d’armure,… disons qu’il a passé un très mauvais moment avec ses deux collègues furies…).

Bref « Casque d’Or » en a gros.
Mais vraiment très gros.
Peut-être un peu trop.
Au point qu’un jour, sans que personne n’ai vu quelqu’un rentrer dans son bureau depuis plusieurs semaines (la seule chose qui rentrait étaient les fûts de bière via le monte-charge), il ressorti un jour de son bureau plusieurs guerriers du Chaos.

Devant la stupeur des employés de la Crash Beer Comptant, il annonça alors que ces quatres personnes seraient les piliers de sa future équipe de Bloodbowl, et qu’à la fin il y en avait ras la barbe de se faire casser des joueurs et que cette année, ce sont les autres qui vont se faire casser, bordel de merde!!!

7 « J'aime »

C’est marrant, on est deux a avoir eu la même idée au final.

Cette année sera… chaotique

Le tirage a eu lieu, le coach Barik est vraiment vener…

Un grand n’importe quoi cette saison ! Il suffit qu’il choisit une équipe de brutes chaotiques pour que tout le monde le fasse! Et bien sûr il faut que son équipe tombe sur la moitié d’entre elles.
2 équipes d’Elus, 2 de Nains du Chaos, 2 Morts-Vivants, 1 Hommes-Lézards, bref 7 équipes de lourds, les 2/3 de la saison. Pas facile pour faire un carnage…les griffes sortiraient elles rapidement ?

Contre 1 Elfes Sylvains et 1 Skavens, ça ne sera pas très utiles…

Et 1 Humains et 1 Nordiques le corps à corps sera à son avantage, à condition que l’équipe pexe efficacement.

Bref, pas de raison pour que l’humeur de « Casque d’Or » s’améliore…

BREAKING NEWS
Après d’âpres négociations, la célèbre boisson houblonnée « Crash Beer » de la compagnie du même nom aurait été déclarée « produit officiel » de la ligue BN.
Il semblerait que des sous bocks soient même en projet de fabrication. Voilà de quoi redonner le sourire à Casque d’or !

3 « J'aime »

En effet, pour un nain, faire rentrer de l’air dans les caisses fait toujours plaisir :grin::grin::grin:

Il ne reste plus qu’à faire passer la Crash Beer Team en sponsor majeur :laughing:

J1 VS Knut1701 et son équipe Megadeath - Morts-Vivants

Un coach rookie qui le revendique. Le coach Barik se méfie des rookies comme de la peste. Il a eu de très mauvaises surprises avec eux, entre Umami et Evan223, ce fût des entrées de saison très douloureuses pour « Casque d’Or » face à des rookies.

Et l’équipe MV, rien des très bons avec cette équipe très bien dotée en Comps et en momies… Il faudra être efficaces dans le défonçage de zombies pour pouvoir atteindre et éliminer les joueurs clés : les goules et les revenants.

Quel frayeur ce début de match!!!

Dans un stade au silence solennel et à proximité d’un cimetière qui n’augurait rien de bon malgré la météo clémente, l’engagement du Chaos avait fait un kick court alors que les goules étaient au fond du terrain. Le premier tour MV s’annonçait plutôt inoffensif, surtout quand un zombie tombait avec un guerrier au sol. Mais le zombie n’avais rien, contrairement au guerrier qui quittait le terrain sur une blessure persistante sans rien avoir pu faire du match. Au deuxième tour, ce fût un homme-bête de recevoir une persistante de la part d’un revenant.

Le coach Barik n’en menait pas large…
Mais il reprit son équipe en main et un homme-bête récupérait le ballon tandis que les morts-vivants semblait plus intéressés par le corps à corps.
Ces derniers semblait avoir perdu de leur efficacité, surtout quand un zombie fût sorti du terrain sur KO.
Devant la possibilité de scorer tour 5, et à la vue d’une légère domination physique à cet instant, et au fait que le coach adverse semblait avoir décidé de ne pas défendre sa ligne d’en-but, « Casque d’Or » décida de ball-controll, pour essayer de récupérer la supériorité numérique. Malgré une domination physique, cela changea radicalement au tour 8 des cadavres ambulants, qui mirent KO 2 hommes-bêtes. Encore une frayeur pour Barik, qui décida de faire scorer sa biquette.

A la mi-temps, le zombie restait KO, ainsi qu’un homme-bête sur les 2. 10 contre 8, « Casque d’Or » n’était pas serein. A la réception, le ballon étant sorti du terrain, les hommes-bêtes s’avançaient vers la ligne de TD, couvert par les guerriers qui retenaient les momies et des zombies. Devant les trous dans la défense, provoquée par la volonté du coach adverse à remplir le cimetière qui se situe à côté du stade, les hommes-bêtes firent une percée rapide et inscriverent un deuxième TD au tour 11.

Les KO restants n’avaient pas encore récupéré des impacts physiques reçus, les morts-vivants engageaient à 10 contre 8. Sentant que la victoire était trop difficile à jouer, le coach en décomposition continua dans sa stratégie de surnombre sur certains joueurs chaotiques. Stratégie qui n’a pas portée ses fruits car les guerriers résistaient et que la goule porteuse de balle fût couchée sur un Blitz d’un homme-bête. Le ballon rebondit sur la bête avant d’atterrir dans les mains de la deuxième goule. Le coach Barik lança moult insultes devant ce manque de chance, mais se calma quand un homme-bête sorti un zombie du match sur une commotion. Il décida de mettre une pression importante sur la porteuse de balle. Le coach adverse fût déconcerté par la capacité des chaotiques à sortir des zones de tacle (dans le match, une seule esquive relancée avec succès sur une bonne dizaine). Et ne pût empêcher un guerrier de mettre au sol la deuxième goule. Le ballon sorti du terrain et fût renvoyé dans la partie du terrain des chaotiques. Un homme-bête blessa sans gravité un revenant, et un autre se saisit du ballon. Des joueurs colla les joueurs pouvant blitzer le porteur de balle et plaça 2 hommes-bêtes en position de TD.

Un paquet et une transmission, avec une relance, c’était très faisable.

Malheureusement, le nécromant se disant que 3 TD encaissé, ça faisait trop, choisit de défendre. Il colla deux joueurs sur un homme-bête et un revenant sur le deuxième. A la fin de son tour il décida un blocage d’un zombie à un dé sans reroll sur un homme-bête qui pouvait faire un Blitz sur le revenant. Il se contenta de le repousser, mais plaça l’homme-bête dans une zone complexe pour blitzer ( 2 esquives à 4+). Ce fût donc une tentative de transmission à 4+ après le paquet réussi qui échoua malheureusement et le dernier tour se termina pour tout le monde sans faits marquants.

Deux joueurs qui ratent le prochain match, dont un guerrier, la victoire coûta cher au goût de Barik, foutu début de match.

Il pouvait se consoler par le fait que sa demande de sponsor continu fût accepté par les autorités Bloodbowlistiques.

3 « J'aime »

J2 VS Silsei et sa Daemon Academy - Élus du Chaos

Aïe, là on tape dans le lourd niveau coach, mister Silsei. Plus stratège, plus tacticien, plus expérimenté que Barik, ce coach est capable de donner des cauchemars aux plus hardis des coachs…

De plus, pour ce match miroir, "Casque d’Or"ne peut pas compter sur un avantage d’effectif. Entre deux journaliers et un guerrier en moins, alors que Silsei a un joueur sur le banc, full guerriers et un troll du Chaos… Barik s’estime chanceux de ne pas être un elfe…

Bref pour ce match, il va falloir que Nuffle doit du bon côté pour gagner. Barik va donc utiliser une stratégie créé par un grand philosophe : « Oublie que tu n’as aucune chance et fonce! Sur un malentendu, ça peut marcher ». On verra si Jean-Claude Duss est de bon conseil.

3 « J'aime »