The End (ou le gros ras le bol du coach Barik)

Barik en avait marre. Encore des Play-off ratés. Le début de saison à se faire casser ses joueurs et à devoir en embaucher d’autres à faire perdre des points et des peux précieux pour une équipe voulant atteindre l’élite, le prestige et la gloire de la phase finale la plus belle ligue de Bloodbowl du monde. Rater les Play-off d’un petit point pour la deuxième fois avec des elfes noirs l’a mit dans un état de rage rarement atteint. Alors en plus que son équipe se fasse dégager de la coupe Choco au premier tour, dans un match miroir où la différence s’est faite par la différence de compétence entre assassin (après le match, l’assassin de Nakh reçu le très convoité Prix du Surineur pour ne pas avoir raté un seul jet d’armure au poignard, tandis que celui de Barik qui n’a pas réussi un seul jet d’armure,… disons qu’il a passé un très mauvais moment avec ses deux collègues furies…).

Bref « Casque d’Or » en a gros.
Mais vraiment très gros.
Peut-être un peu trop.
Au point qu’un jour, sans que personne n’ai vu quelqu’un rentrer dans son bureau depuis plusieurs semaines (la seule chose qui rentrait étaient les fûts de bière via le monte-charge), il ressorti un jour de son bureau plusieurs guerriers du Chaos.

Devant la stupeur des employés de la Crash Beer Comptant, il annonça alors que ces quatres personnes seraient les piliers de sa future équipe de Bloodbowl, et qu’à la fin il y en avait ras la barbe de se faire casser des joueurs et que cette année, ce sont les autres qui vont se faire casser, bordel de merde!!!

7 « J'aime »

C’est marrant, on est deux a avoir eu la même idée au final.

Cette année sera… chaotique

Le tirage a eu lieu, le coach Barik est vraiment vener…

Un grand n’importe quoi cette saison ! Il suffit qu’il choisit une équipe de brutes chaotiques pour que tout le monde le fasse! Et bien sûr il faut que son équipe tombe sur la moitié d’entre elles.
2 équipes d’Elus, 2 de Nains du Chaos, 2 Morts-Vivants, 1 Hommes-Lézards, bref 7 équipes de lourds, les 2/3 de la saison. Pas facile pour faire un carnage…les griffes sortiraient elles rapidement ?

Contre 1 Elfes Sylvains et 1 Skavens, ça ne sera pas très utiles…

Et 1 Humains et 1 Nordiques le corps à corps sera à son avantage, à condition que l’équipe pexe efficacement.

Bref, pas de raison pour que l’humeur de « Casque d’Or » s’améliore…

BREAKING NEWS
Après d’âpres négociations, la célèbre boisson houblonnée « Crash Beer » de la compagnie du même nom aurait été déclarée « produit officiel » de la ligue BN.
Il semblerait que des sous bocks soient même en projet de fabrication. Voilà de quoi redonner le sourire à Casque d’or !

3 « J'aime »

En effet, pour un nain, faire rentrer de l’air dans les caisses fait toujours plaisir :grin::grin::grin:

Il ne reste plus qu’à faire passer la Crash Beer Team en sponsor majeur :laughing:

J1 VS Knut1701 et son équipe Megadeath - Morts-Vivants

Un coach rookie qui le revendique. Le coach Barik se méfie des rookies comme de la peste. Il a eu de très mauvaises surprises avec eux, entre Umami et Evan223, ce fût des entrées de saison très douloureuses pour « Casque d’Or » face à des rookies.

Et l’équipe MV, rien des très bons avec cette équipe très bien dotée en Comps et en momies… Il faudra être efficaces dans le défonçage de zombies pour pouvoir atteindre et éliminer les joueurs clés : les goules et les revenants.

Quel frayeur ce début de match!!!

Dans un stade au silence solennel et à proximité d’un cimetière qui n’augurait rien de bon malgré la météo clémente, l’engagement du Chaos avait fait un kick court alors que les goules étaient au fond du terrain. Le premier tour MV s’annonçait plutôt inoffensif, surtout quand un zombie tombait avec un guerrier au sol. Mais le zombie n’avais rien, contrairement au guerrier qui quittait le terrain sur une blessure persistante sans rien avoir pu faire du match. Au deuxième tour, ce fût un homme-bête de recevoir une persistante de la part d’un revenant.

Le coach Barik n’en menait pas large…
Mais il reprit son équipe en main et un homme-bête récupérait le ballon tandis que les morts-vivants semblait plus intéressés par le corps à corps.
Ces derniers semblait avoir perdu de leur efficacité, surtout quand un zombie fût sorti du terrain sur KO.
Devant la possibilité de scorer tour 5, et à la vue d’une légère domination physique à cet instant, et au fait que le coach adverse semblait avoir décidé de ne pas défendre sa ligne d’en-but, « Casque d’Or » décida de ball-controll, pour essayer de récupérer la supériorité numérique. Malgré une domination physique, cela changea radicalement au tour 8 des cadavres ambulants, qui mirent KO 2 hommes-bêtes. Encore une frayeur pour Barik, qui décida de faire scorer sa biquette.

A la mi-temps, le zombie restait KO, ainsi qu’un homme-bête sur les 2. 10 contre 8, « Casque d’Or » n’était pas serein. A la réception, le ballon étant sorti du terrain, les hommes-bêtes s’avançaient vers la ligne de TD, couvert par les guerriers qui retenaient les momies et des zombies. Devant les trous dans la défense, provoquée par la volonté du coach adverse à remplir le cimetière qui se situe à côté du stade, les hommes-bêtes firent une percée rapide et inscriverent un deuxième TD au tour 11.

Les KO restants n’avaient pas encore récupéré des impacts physiques reçus, les morts-vivants engageaient à 10 contre 8. Sentant que la victoire était trop difficile à jouer, le coach en décomposition continua dans sa stratégie de surnombre sur certains joueurs chaotiques. Stratégie qui n’a pas portée ses fruits car les guerriers résistaient et que la goule porteuse de balle fût couchée sur un Blitz d’un homme-bête. Le ballon rebondit sur la bête avant d’atterrir dans les mains de la deuxième goule. Le coach Barik lança moult insultes devant ce manque de chance, mais se calma quand un homme-bête sorti un zombie du match sur une commotion. Il décida de mettre une pression importante sur la porteuse de balle. Le coach adverse fût déconcerté par la capacité des chaotiques à sortir des zones de tacle (dans le match, une seule esquive relancée avec succès sur une bonne dizaine). Et ne pût empêcher un guerrier de mettre au sol la deuxième goule. Le ballon sorti du terrain et fût renvoyé dans la partie du terrain des chaotiques. Un homme-bête blessa sans gravité un revenant, et un autre se saisit du ballon. Des joueurs colla les joueurs pouvant blitzer le porteur de balle et plaça 2 hommes-bêtes en position de TD.

Un paquet et une transmission, avec une relance, c’était très faisable.

Malheureusement, le nécromant se disant que 3 TD encaissé, ça faisait trop, choisit de défendre. Il colla deux joueurs sur un homme-bête et un revenant sur le deuxième. A la fin de son tour il décida un blocage d’un zombie à un dé sans reroll sur un homme-bête qui pouvait faire un Blitz sur le revenant. Il se contenta de le repousser, mais plaça l’homme-bête dans une zone complexe pour blitzer ( 2 esquives à 4+). Ce fût donc une tentative de transmission à 4+ après le paquet réussi qui échoua malheureusement et le dernier tour se termina pour tout le monde sans faits marquants.

Deux joueurs qui ratent le prochain match, dont un guerrier, la victoire coûta cher au goût de Barik, foutu début de match.

Il pouvait se consoler par le fait que sa demande de sponsor continu fût accepté par les autorités Bloodbowlistiques.

3 « J'aime »

J2 VS Silsei et sa Daemon Academy - Élus du Chaos

Aïe, là on tape dans le lourd niveau coach, mister Silsei. Plus stratège, plus tacticien, plus expérimenté que Barik, ce coach est capable de donner des cauchemars aux plus hardis des coachs…

De plus, pour ce match miroir, "Casque d’Or"ne peut pas compter sur un avantage d’effectif. Entre deux journaliers et un guerrier en moins, alors que Silsei a un joueur sur le banc, full guerriers et un troll du Chaos… Barik s’estime chanceux de ne pas être un elfe…

Bref pour ce match, il va falloir que Nuffle doit du bon côté pour gagner. Barik va donc utiliser une stratégie créé par un grand philosophe : « Oublie que tu n’as aucune chance et fonce! Sur un malentendu, ça peut marcher ». On verra si Jean-Claude Duss est de bon conseil.

3 « J'aime »

Face à la supériorité de son adversaire, Barik a choisi de recruter pour ce match Akhorne l’écureil. Malgré sa faible force, le coach pensa que sa mobilité, sa hargne et ses griffes pouvaient faire mal aux Elus d’en face.

L’équipe de Barik entama le match en utilisant son champion pour tenter de faire des trous dans la défense (et les armures) adverses. Cependant, le coach adverse se montra à la hauteur de sa réputation en les comblant efficacement mais toujours en reculant. Mais deux choses fit que l’attaque de l’équipe de « Casque d’Or » tourna mal. La première fût la chute d’Akhorne sur un mouvement plutôt simple pour quelqu’un de sa stature, suivi par une agression honteuse sur sa personne qui le mis hors-jeu pour le plus grand soulagement du coach Silsei. Et la deuxième fût, contrairement au premier match de l’équipe du coach Barik, l’incapacité quasi-totale de réussir des esquives avec relances pour défendre éfficacement après que les adversaires aient récupéré le ballon. Devant le peu de joueurs pouvant revenir dans ces conditions, « Casque d’Or » décida d’essayer de mutiler certains joueurs adverses pour mieux engager le seconde mi-temps. Le résultat ne fût pas trop mauvais, car le troll adverse fût mis KO après une agression avant le TD encaissé tour 8.

A la mi-temps stupeur dans le stade, l’équipe The End n’avait que 10 joueur sur le terrain!!!

Frustré par cette erreur stupide, car l’ajout d’un journalier sur le terrain aurait pu faire tourner les évènements dans le sens de son équipe, le coach Barik opta pour une défense agressive encouragé par un kick profond. La pression est efficace, car l’équipe The End a la supériorité numérique autour du porteur de balle. Mais grâce a un bon coaching, l’homme-bête deux têtes adverse file vers l’en-but en utilisant sa mutation pour éviter ses adversaire, couvert par des coéquipiers, et aggrave le score tour 15 après qu’un de ses partenaires guerriers se blesse grièvement sur un journalier.

Devant la défaite assuré et le manque d’XP récolté par son équipe, le coach Barik décida de tenter un two-turn en infiltrant 6 joueurs dans le terrain adverse, facilité par un Kick en hauteur dans le milieu de son terrain. Le coach Silsei dispersa sa défense pour couvrir ou coucher les infiltré. Après avoir infligé 2 KO et avoir libéré le scoreur potentiel, la tentative de TD échoua dès la première transmission malgré la dernière relance.

Première défaite pour l’équipe de « Casque d’Or » cette saison. Même s’il ne partait pas confiant pour ce match, celui-ci fût déçu car le score est un peu sévère pour ce match assez équilibré (et surtout par sa boulette de la première mi-temps :sob: ).

5 « J'aime »

Pour la J3, le coach Barik partait confiant.
Le coach Umami était parti pour une saison de poissard. De plus, le guerrier griffes ouvrait des possibilités, surtout pour ouvrir des armures.

Mais dès le coup d’envoi, « Casque d’Or » voyait que la poisse avait quitté Umami pour se coller à lui et son équipe. Dès que le ballon fût en l’air, l’arbitre corrompu (mais pas par la bonne divinité chaotique) décida d’expulser un homme-bête qui n’a eu le temps que de se placer sur le terrain.

Puis ce fût au tour du guerrier griffes de se faire sérieusement commotion, au bout de 2 tours de jeu. Et les nains duc qui flashaient, les armures qui passaient :cry::cry::cry:. Le porteur de balle homme-bête réussi malgré une inférieurité numérique de marquer un TD. Mais quand les joueurs du coach Umami se lançaient pour égaliser, les joueurs du coach Barik laissèrent encore des plumes, avec un homme-bête qui ratera le prochain match. Les trous béants dans la défense chaotique laissèrent un hobgobelin marquer avant la mi-temps.

En deuxième mi-temps, l’attaque nain duc continua sur la même lancée. Un homme-bête mutilé et un guerrier tué sans parler des KOs ( de chaque côté, reconnaissons le). Un TD par le même hobgobelin plus tard, le coach Barik manquait cruellement d’options pour égaliser avant la fin du match… :sob:

Toutefois, malgré des armures qui craquent dans tout les sens pour son équipe, « Casque d’Or » envoya un homme-bête se placer pour être en position de TD, avant de, sous la pression intenable des nains duc, de faire faire une passe à cet homme-bête providentiel (même s’il était en position de se faire coller/blitzer par 2 joueurs adverses). Mais c’était sans compter un nain duc, malgré une passe parfaite, réussi à interférer avec cette passe. Devant ce coup du sort, « Casque d’Or » essaya tant bien que mal de défendre pour éviter d’encaisser un troisième TD, ce qu’il réussi à faire, grâce entre autres à l’incapacité des centaures et se transmettre le ballon.

Une nouvelle défaite, 4 sorties subies pour aucune infligée, le but avoué du coach Barik de pulvériser et de massacrer les équipes adverses semble prendre l’eau…

2 « J'aime »

Il devrait y avoir un trait spécial pour empêcher aux nains, gobs, snots et autres half-sized d’interférer :thinking:

Avant la J4, le coach Barik est désespéré. Le match précédent a été une véritable purge pour son équipe, voire une hécatombe. Nuffle a pour d’obscures raisons châtié l’équipe The End, avec beaucoup de blessure et même un mort.

"Casque d’Or"n’a plus le choix. Face à une équipe d’Elus, celle du coach Deuzerre, qui au contraire de la sienne a eu beaucoup d’évolutions, il décide de prendre des mesures radicales. Il réunit son équipe, même les blessés, autour d’un autel où repose le corps de Ragnarok, le guerrier qui n’a survécu à la confrontation avec l’équipe de nains du Chaos d’Umami. Il tourne autour de ses joueurs en récitant un étrange monologue que personne n’arrive à saisir les paroles… Quand tout à coup, il attrape par la gorge Pollution, l’homme-bête mutilé au match précédent, le plaque sur le corps sans vie de l’autel et lui arrache d’un coup sec la trachée.

Personne ne réagit. Le coach Barik se met alors à hurler :« Je croyais que vous les élus du Chaos étiez des équipes de tueurs!!! Il faut croire que je suis tomber sur une brochette de minables indignes de leurs dieux. Vous joueurs du Chaos, si vous continuez comme ça, vous allez finir avec le titre du paillasson de la saison ! C’est ce que vous voulez ? »

Pour toute réponse, une brume se lève, un hurlement bestial retentit. Puis la brume descend progressivement pour révéler à la place de l’autel un minotaure, qui prend la parole :
« Les Dieux ont envoyé Morningstar pour aider The End. Les Dieux sont mécontents du manque de soutien de Nuffle pour The End. Les dieux veulent voir The End verser le sang ennemi pour les Dieux. »

Barik marmonna alors : « Si les 4 dieux m’apportent leurs soutiens, peut-être que je pourrais faire quelque chose sur le prochain match… »

4 « J'aime »

DU SANG POUR LE DIEU DU SANG!
DES CRÂNES POUR LE TRÔNE DE CRANES!
DU SANG! DES CRÂNES! DES VISCÈRES! DU SANG! DES CRÂNES! DES VISCÈRES!
CARNAAAAAAAGE

2 « J'aime »

Ce début de match miroir de la J4 débutait fort mal pour l’équipe du coach Barik. Premier block du match à deux dés skull/pow-skull reroll double skull annonce la couleur, surtout quand c’est la première action du match.
Le pire, c’est que ça recommence tour 3. Au point que le coach Barik envisageait de se teindre en roux…

Puis les Dieux du Chaos se sont penchés sur le match.

Un block du troll de Deuzerre sur un homme-bête mis les deux au sol et surtout le troll KO.
La star Helmutt Wolf mérita son statut avec ses agressions et même un block à la tronçonneuse qui blessa son adversaire (en plus de la blessure sur une aggression).

Khorne sembla apprécier la mi-temps pour un total de 4 KO (deux de chaque côté) et trois blessures (dont une soignée par l’apothicaire), mais toutes subies par ses adorateurs les plus fervents. L’équipe de « Casque d’Or » marqua son Td tour 8 et laissa à son adversaire des blocages qui se révéleront vain.

La mi-temps vit la plus grande injustice du match, quand le coach Barik protesta vigoureusement contre l’expulsion d’Helmut Wolf pour une obscure histoire d’équipements non réglementaires, et que l’arbitre décida de les expulser tous les deux.

Suite à cette vilenie, le match reprit avec les joueurs KOs de retour. Les Khorneux Cornus semblaient fébriles avec leurs infériorité numérique et défendant la possession du ballon tant bien que mal. Ils subirent une autre sortie et deux autres KOs avant de tenter une passe en désespoir de cause pour éviter d’encaisser un autre TD, mais celle ci fût intercepté et le TD fût marqué au tour 16par l’équipe The End.

2 « J'aime »

Il est à noter que le Minotaure est totalement immunisé au jets d’armure, aussi bien infligés que reçu.

Et le Palais du Burger McMurty a montré son intérêt pour l’équipe The End en signant un sponsor avec l’équipe.

Pour la J5, la supériorité physique est pour une fois assurée pour l’équipe du coach Barik. Les Skavens sont plus habitués aux prix du paillasson que du bashlord.
Cependant « Casque d’Or » est sur ses gardes. Le coach d’en face est Zebulon. Un poids lourd de la ligue. Avec 4 victoires, il est en pleine bourre avec ses Abracadabra truc Retz (un nom d’équipe beaucoup trop long pour être honnête, si Tzeench pouvait garder un œil sur le match, ça rassurerait l’équipe).

Bref, pour ce match, il va falloir que The End sortent les baffes qui tâchent, surtout sur les coureurs, ces saloperies qui peuvent retourner un match si elles ne sont pas éliminées…

3 « J'aime »

Ce match de la J5 ne fût pas aussi difficile que prévu pour l’équipe du coach Barik… elle fût bien pire!!!

Entre le coup d’envoi de l’équipe de Zebulon, un rocher qui sorti un joueur du match d’office et le premier tour du coach adverse qui infligea deux KO sans pouvoir jouer, la couleur était annoncée et Tzeench et ses copains regardaient un autre match…

Le pilonage Skaven était tel qu’un Homme-Bête, le n°8 Épidémie, fût tué. Et les officiels n’étaient pas du genre à dire quelques choses pour des aggressions en série.

L’équipe au nom trop long marquèrent leur premier TD au tour 8, juste le temps de permettre au champion Helmutt Wolf de se tronçonner lui même en première action personnelle (et il le fera encore une fois en seconde mi-temps grâce aux officiels).

La seconde mi-temps fût une série de contres Skavens l’équipe The End étant en si large infériorité numérique, avec des engagements de 6 à 8 joueurs contre 11. Le réveil du guerrier n°3 Armageddon avec ses deux sorties et une aggressions réussi d’Helmutt (au second engagement, merci aux officiels) n’ayant pas suffit à renverser le match. Même une tentative de percée à base de passe parfaite fût un échec, à cause du refus du minotaure Morningstar de blitzer un 3/4 (on ne sait jamais, il aurait pu réussir à passer l’armure,… premier minotaure miséricordieux :sob:), ce 3/4 réussissant un détournement d’une passe parfaite qui aurait pu permettre à l’équipe du coach Barik de sauver l’honneur, et non de prendre un quatrième TD…

Bref, les Dieux du Chaos sont inconstants, rien à voir avec le match précédent…

2 « J'aime »

Pour la J6, le coach Barik doit affronter l’équipe « Dwarven Centaurped » du coach Lega. Un coach jamais rencontré, mais qui pour l’instant à l’air de rencontrer le même genre de difficultés que « Casque d’Or » avec de mauvais résultats et peu de compétences.

Ça reste quand même une équipe nains duc et la dernière affrontée a fait mal.

Bref la consigne est à peu près la même : massacrer au plus vite les hobgobs pour apporter la supériorité numérique, utiliser Morningstar et Armageddon (Mino et guerrier griffes/block) pour pourrir les centaures-taureaus et le minotaure. Les bloqueurs nains ne seront que des cibles d’opportunités.

Ce match fut physique…
Le coach Barik a embauché comme staff supplémentaire Papa Skull Bones pour étoffer les mutations de ses joueurs, qui commencera par deux mutations au choix sur un guerrier. Griffes et Cornes, tout en finesse… Surtout pour défendre.
Qui sera efficace en sortant un nain garde avec la griffe. Mais qui sera mis KO après cela.
La mêlée est compacte avec un homme-bête de blessé de son côté et un hobgobs et un nain KO de l’autre.
Finalement, la mi-temps se terminera sur un score vierge, le centaure le plus avancé manquait un chouille de mouvement pour espérer marquer.

Pour recevoir en seconde mi-temps, Papa Skull Bones bénissait un autre guerrier avec Présence perturbante et Répulsion. Qui ne serviront à pas grand chose car ce guerrier se mettra KO tout seul en courant une esquive.
A part cela, le match continua sur sa lancée, tout en finesse avec un hobgobs de blessé et un centaure KO.

Avec la défense s’effritant face à son équipe, « Casque d’Or » fit avancer son attaque avec quelques frayeurs face à l’audace du coach adverse, et le TD sera marqué tour 16 pour une victoire acquise de fort belle manière, c’est à dire dans la sueur, les coups et le sang.

2 « J'aime »