La saison du Clan

Il y a fort fort longtemps dans une contrée fort fort lointaine.

Un clan de petite taille, que d’aucuns auraient appelé des Nains, ne cessait de subir les moqueries et autres quolibets de ses voisins de La Montagne.

De mémoire d’hommes, ils avaient pourtant toujours été reconnu comme de talentueux éleveurs de malt. Certes, ils etaient aussi connus et reconnus comme des consommateurs invétérés de ce même malt!

Mais tout ceci n’était pas la cause des railleries auxquelles ils devaient faire face. Non.

Non, ce n’était pas de leurs petites taille dont on se gaussait. Quoique.

Non, ce n’était pas a cause de la qualité de leur whisky qu’on les raillait. Aussi réputé dans le pays que peut l’être Charrette a la Réunion (lé pas bon mais y boit quand même). Quoique.

Non, la source de tous ces quolibets ne provenait pas de leurs teint rougeau. Quoique.

Non, voyez vous, et c’est fort ingrat, on se moquait d’eux car ils sentaient le roukmout. Fortement. Même après le bain mensuel. Pour dire, ça allait jusqu’a en masquer les effluves de whisky.

Il faut bien avouer que dès la naissance, le destin les gratifiait d’une magnifique chevelure flamboyante. Rousse. Couleur qui se propageait avec l’age pour donner de magnifiques barbes. Rousses.
La roussitude se propageait même encore plus bas pour ceux que ça interesse. :wink:

Ainsi, a force de subir les moqueries, le clan pris une résolution.

Ils allaient jouer au BloodBowl.
Porter fièrement leurs couleurs.
Et accessoirement casser quelques rotules à tous ces jaloux.

Attention, le Clan Roukmout déferle sur les terrains.

Defend like a shield.
Smash like hammer.

Maintenant qu’on connaît le calendrier, on va essayer de se projeter un peu.

J1-Mezcal-Chaos. 3Gdc, 1 Mino et 2RR.
Mouais. Comment dire…je rêvais mieux pour une J1 avec mes Nains.
Je suis en déficit de force, d’Ag et de mouv. J’ai plus d’armures et de comp.
En gros, le match ne me paraît pas vraiment favorable. Match nul.

J2-Gayoc-Bas-Fonds.
Ah, bah voilà. Ça c’est mieux. Du gob et des Skavs pour optimiser toutes mes comp :slight_smile:
Normalement ça devrait passer. Les griffes châtaignes du bas-fonds arrivant un peu plus tard!
Victoire.

J3-Julien2050-Orques
D’habitude, ça se passe bien face à Julien. Mais la, il joue un peu la némésis de mes Nains. Trop tôt dans la saison pour avoir des comp qui compensent l’écart de forces. Bref, ça sent pas très bon. J’hésite entre nul et défaite.
On va dire que je nul à la chatte.

J4-Cynic-Pacte du Chaos.
Un peu toujours la même chose. 3 F5 qui me posent problème si tôt dans la saison. Pas/peu de gardes/châtaigne. Un déficit de mouv et d’Ag par rapport au mec d’en face.
A un moment, on sauvera pas le nul à la chatte à chaque match.

J5-P’tit Boué-Nains.
Un derby. Ça se jouera aux comps, à la chatte et à la maîtrise du roster.
J’espère chatter plus fort et mieux maîtriser le roster face à un adversaire que je ne connais pas.
J’espère que ça suffira pour la victoire.

J6-Igor-Norse.
Sur le papier, on a des teams qui se ressemblent. Mais je tiens mieux. Si le Yéti me laisse tranquille, ça devrait bien se passer. D’autant plus qu’Igor aime bien me laisser les 3 points ^^. J’espère que les comp importantes commenceront à être là ^^
Victoire

J7-Tree-Elfes Noirs.
CHRONOS :stuck_out_tongue: Bon, sinon, c’est dur à dire. Mais si y a pas trop d’as, que j’ai pas trop de bloc, ça peut être bien compliqué.
Pis, il sait marquer en jetant un seau de D mon lascar.
Bref, nul.

J8-Yann-Bretonniens.
Je connais peu le roster, mieux le coach :slight_smile:
Sur le papier, en face, y’a que du f3. Ar7 ou 8. Pas de gros. Ag2 ou 3. Peu d’accès au comp de F.
A par les écuyers avec Lutte, je pense que mes Nains sont pas mal sur le papier.
Victoire.

J9-Tran-ES.
Dur d’imaginer battre du Sylvains quand on est Nains. En face, y a pas mieux. C’est dur d’arrêter leurs attaques, et moi je marquerais pas 2 TD.
Donc, on va viser le 1-1. Et en tapant assez fort pour que Tr@n ne puisse plus rien viser après :wink:

J10-Miss Petzouille- Skaven.
Une rookie que je ne connais pas. Sans RO. Moi, j’espère que je serais outillé pour dératiser :slight_smile:
Je pense que ça devrait le faire. Victoire.

J11-Petit Gars-Hauts Elfes.
Bah, ça va être le meme soucis que face à Tran. En plus solide.
Donc, dur de les empêcher de marquer. Dur d’en mettre 2.
Bref, un nul.

Ça pourrait donner un truc comme ça. Même si c’est une lecture optimiste du calendrier. 5-5-1. 35 pts.
L’an dernier, c’était suffisant pour rentrer dans le top 8 (7eme).
Mais sans marge. Du coup, va falloir sortir les gros D :slight_smile:
Finalement, on aura été un peu plus serein que prévu.
Qualifié a la fin de la J10, on a fini 2eme avec un tres bon bilan de 7-4-0.
Place aux PO

Moi, pour mon élevage de malt, j’utilise Pedigree Malt, ça donne un grain soyeux et une tige robuste. Je n’hésite pas à les faire courir pour qu’ils deviennent forts et dynamiques, qualité qui se transmettra à la boisson.
Les meilleurs éleveurs de malt choisissent Pedigree Malt.

1 « J'aime »

:thisup: :thisup: :thisup:

Je crois qu’on a perdu Cynic :laughing:

Mise à jour des prévisions de la saison.

Je n’aime pas du tout cette analyse :wink:

Dans un système 5-2-0, c’est drôlement balaise de donner 3 points :slight_smile:

Pour ma part, je ne suis pas vraiment ravi de rencontrer des nains [strike]en J11[/strike] (mais faut pas se leurrer, avant ou après, ça impacte l’équipe).
Néanmoins, il en faut, et je suis content de t’affronter. Bien que tu sois ma Némésis chez les BNs (je crois que je n’ai jamais gagné une confrontation!).

Alors, ce match, je le sentait pas trop. Pis Mezcal s’est fait désirer. Il voulait avoir le poil soyeux en ce début d’automne ensoleillée. C’est sensible la biquette.
Faut avouer qu’une J1 en Octobre, c’est pas fréquent :slight_smile:

Bref, a cause d’une MDJ qui se refuse à nous, Mezcal aura accueilli en son sein 8 BBowlers un poil SDF sur les bords.

On passe sur l’avant match avec la fame, l’engo et la turlutte pour Mezcal. De rien.

Donc, les ko, attaquent. Tapent. Font tomber. Mouais ça va être long.
Moi, seigneur que je suis, je me relève dignement.

Je disais que les ko attaquent. Tapent. Font tomber. Font une passe. Et utilise la technique de la pampa tour 2 :smiley:
Ahahah. Mon piège s’est refermé. Pauvre fout, j’ai deja joué au moins un tour a 11 et je n’ai qu’un TdT de blessés. Du coup, je savate le porteur.

Donc, le ko attaque. Tape. Fait tomber. Esquive. Ramasse et se barre dans la Pampa.
ahahah pauvre fous. Mon 2eme piège s’est refermé.
Et je savate le porteur. Le rebond est quand même moyenasse. Genre sans ma zone d’en-but sans ZDT :slight_smile:

Donc le ko tape blablabla vous connaissez l’histoire.
Esquive, ramasse. Et ne se barre pas. Nan. pas de pampa cette fois puisque la biquette ramasse dans ma zone pour inscrire un toucher.
KO 1. Clan 0

Il me reste dans les 4-5 tours pour égaliser. Je ne suis que -1. Tout va bien pour moi. Et ma science tactique va éblouir Mezcal.
Rien à voir avec son drive.
Donc, moi, j’attaque. Je tape. Fait tomber. Voir kotte. Et, moi, je ne me barre PAS dans la pampa. Ahahah.
bah en fait, j’aurais du. ^^
J’ai préféré faire le beau avec une histoire de biquette dans le public pour avoir un toucher sur. Faible que je suis.
La biquette n’ira pas sans le public. Et fumera mon porteur.
Mais mon génie est sans limite. Et je ferais voir à Mezcal comment se sortir un longue-barbe tout seul sur son tour 8.
Le talent.

Donc, mené 1-0 a 9 contre 10.
C’était trop facile à 10 de gérer la vachette Flash Gordon et ses copains.
Pour tout dire, la seconde mi-temps n’est pas très fun.
Puisque je vais chatter comme un poney en rute devant une biquette lubrique.
Je vais même faire une sortie. C’est dire. Et 3 ko aussi :slight_smile:
Et j’égalise tour 16.

Match nul 1-1. Comme prévu depuis des années. Un p’tain de génie je vous jure.

Gayoc, j’suis chaud.

Oh mais en voilà un bon candidat au trophée de la chouine !!! :heart:

Il est donc l’heure de vous conté l’histoire de la 2eme journée du Clan.

Contrairement à mon analyse initiale peu objective, les bas-fonds sont un énorme match-up redoutable pour mes Nains.

Rendez-vous compte. Non content de pouvoir aligner au moins une Vermine Griffu, les Bas-Fonds de Gayoc alignent aussi un Troll. Et autour de ces 2 piliers, pas moins de 5 Skaven. Des joueurs d’elite: rapide et forts.
Que demander de plus, hein? Et bah, les meilleurs joueurs du jeu. Avec la meilleure compétence. Des Gobs, équipé de série de minus! Et d’esquive pour couronner le fou que je suis de m’être engager dans cette galère.
Et enfin last but not least, enfin si, least, cette équipe de crapule éprouve énormément d’animosité envers mes pauvres joueurs.

De mon côté, que vais-je pouvoir faire, démuni que je suis. Mon équipe de nécessiteux ne dispose que de 5 tacles et 9 blocages. C’est peu, trop peu pour espérer compenser ma faible force. Mon mouvement d’escargot asthmatique. Mon agilité de mollusque.

Comme dirais l’autre, ça me fera la bite.

Donc, on entame le match avec l’ami Gayoc. Et les bas-fonds sont venus bien plus nombreux dans le stade pour assister a l’attaque de leurs favoris. Moi, mes fans sont dans les bistrots pour ne pas assister à la mise à mort.

J’obtiens une défense parfaite. Merci, mais je le sais qu’elle est parfaite ma défense.

Malheureusement je suis quand même obligé, devant la nette supériorité des joueurs de mon adversaire, d’utiliser toutes les ressources tactiques que m’offre ma faible équipe.
Mais a la longue, ma science du jeu fait lentement mais sûrement pencher la première mi-temps en ma faveur.
D’aucuns pourraient vous dire que j’ai profité d’une histoire de passeur ne souhaitant pas passer. Ne vous laissez pas berner.
C’est bien mon placement minutieux, pointilleux, tatillon, voir parfait comme ma défense, qui m’a permis de récupérer la balle et d’inscrire le premier toucher de la rencontre.

Mon adversaire, fort démuni devant tant de talent, alla même jusqu’à utiliser une technique de lâche pour entamer le deuxième acte. La chandelle. Vous imaginez, un ballon qui part haut, très haut, très très haut dans le ciel immaculé. Ouais, vous imaginez. Bah, comment ils font, moi, mes joueurs pour l’attraper, la vessie? Hein?
Oui, bon, elle a fini par retomber la vessie. De toute façon, tout finis par retomber. Même pour les plus enthousiastes d’entre nous.

Bref, je menais 1-0 contre toute attente. Et j’avais le cuir. Je m’attendais bien à une révolte vigoureuse des joueurs si talentueux de mon adversaire, vexé d’avoir éte contre par plus petit qu’eux. Mais a défaut d’une équipe compétitive, je dispose d’une science du jeu a toute épreuve. L’essuie-glace par temps de pluie, le chasse neige, le double rideau offensif, le 1-turn push-push-push-push-push-push. Oui, faut beaucoup les pusher mes joueurs pour en obtenir quelques chose.

Après tant de feinte, et de contre-feinte, au point de me feinter moi même, je doublais la marque. La messe était dite, le gong avait retenti, le coup de sifflet final pouvait conclure cette belle rencontre sur une dernière passe raté après unes dernière passe raté après un lancer de gob raté.
Rideau, et 2-0.

Qu’est-ce que je suis fort quand même!
Je joue Nains, et j’ai tappé dû Bas-Fonds :cheers:

J’espère que tes Tueurs ont eu double ration de cervoise! Ils le méritent.

:smiley:
Ah mais c’est qu’ils sont plus distingués que ça mes petits héros :slight_smile:
C’est d’un bon rouge au resto que je les ai remercié ^^

La chatte, la chatte, tout de suite je vous vois venir.
Sous prétexte que l’ami Julien a fini le match avec 2 joueurs. Un Orque Noir et le Passeur a poil.
Je vous vois venir, donc. À sortir le pilori du chattard.

Pauvre fous que vous êtes. Ce serait mésestimer mon talent.
Car c’est bien ma science du jeu qui aura fait la différence.
Parce que, pour la troisième fois en 3 matchs, mes fans auront préférer rester au bistrot pour éviter d’assister à la mise à mort de leur équipe « favorite ». Certes, c’est moi qui gagnerait les 2 RR. Rangez le pilori, le talent je vous dit.

Mais cette fois, malin comme un singe, certes un grand singe, et ça, ça fait plaisir à Croco, j’ai le choix d’attaquer. Hehehe, je tombe dans le piège que me tend Julien comme un gland dans maman.

Donc, Blitz. Évidemment. Mon talent a quand même des limites. Et la, je les touche mes limites. Je me tâte même à me tâter les D à la façon d’un Enderchatte dans un sombre garage.
Alors, je me retiens. Pourtant, d’habitude, c’est pas mon fort. Maman tout ça tout ça. Bon, en fait, ce drive c’est plutôt bien passé. Au talent.
Et on score tour 8.

Comme je suis vraiment très bon, mon kick rend le lancer impossible. Julien, magnanime me blessera un Blitzers lâchement à coup de crampon de gobs :[redcard]:
L’arbitre, finalement, n’est pas complètement inutile sur un terrain :slight_smile:

Julien reprend à 10, moi, a 11.
Et le copain est taquin. Il veut vérifier si j’ai bien compris la technique de la « pampa. »
Bon, faut avouer que moi aussi je suis joueur en déposant proprement la balle dans les mains d’un Blitzer sur une aile collé à la Los.
Ah, la pampa. Cette plaine fertile d’Amérique. Pour être totalement honnête, c’est une « pampa » élaboré. Genre, à 3 joueurs.

Du coup, on en contourne deux. Et on latte le porteur. La balle va se promener un peu. Les joueurs Orques aussi d’ailleurs. Mais vers la fosse des KO. Ou en réserve. Ou dans le public. Enfin bref, je sens que vous perdez le fil tant mon talent ébloui vos yeux d’humbles lecteurs.

Mais moi aussi j’ai une technique spéciale. Un truc classé défense. Pas touche. Comme mon boule. Quoique, à l’occasion…
Un truc donc que mes années d’entraînements m’ont permis d’élever au rang d’œuvre d’art. Sérieux. Sans fausse modestie.
Et comme j’aime bien donner un nom à mes bottes secrètes, je l’ai appeler le « tout droit ». Je le trouve classe ce petit nom.
Et mes joueurs, c’est bien la seule technique qu’ils ont pigés. Faut croire qu’ils sont aussi distingué que leur coach.
Victoire 2-0.

J’aimerais quand même mettre un petit bémol sur cette soirée pleine de panache. Bah, oui, c’était quand même une journée pleine de panache. Orques Vs Nains quoi.
C’est mon premier raté dans mes paris sur mon propre calendrier. Une histoire d’ego blesser qui mérite d’être souligner.
Bon, comme c’est à mon avantage, je ne vais trop rien dire.
Pour l’instant, on a 3 points d’avance sur le tableau de marche. On est dans la course avec un joker!

Des années d’entrainement avec un acolyte :wink:

Chatteux sur les jets de fin de match :lol!:

Avec un alcolyte, fais gaffe à ton français !

Zébu, tu devrais essayer d’écrire un roman lyrique.

Voila, voila , voila. Si j’étais bon au LotoBowl, vous le sauriez :wink:
Le père Cynic a pecho une griffe au dernier match. Marrant, il avait que 3 châtaigne. Faut dire que le dernier qui m’a fait ce genre de blague a ramassé 4 sorties dans les gencives. :slight_smile: Je crois que ça a tenté Cynic ^^

Un peu comme d’habitude mes « fan » restent au troquet. C’est pas leurs trucs BB de toutes façons. Ils ont mieux a faire. En ce moment, ils sont à fond sur les élections du sélectionneur de l’EDF. Faut dire que c’est savoureux!
Alors des Nains coaché par un joueur de 2nde Zones, vous pensez bien qu’ils s’en battent. ^^

J’attaque quand même pour la première fois cette année. Sous un beau soleil grâce à Cynic qui sauve la météo.
Donc voilà, y’a tout un tas de viande de F5 en face. Mais je suis bon. Très bon. Très très bon. Alors je sors l’Ogre tour 2. Au poignet. Mais je savais pas que le docteur Sciboss allait le soigner :unamused:
Malédiction. Mon plan pour être maître du terrain était sur le point d’échouer.
D’autant que Cynic avait bien préparé son coup. Il m’avouera même plus tard qu’il travaillait sa technique dans le plus grand secret depuis des années.
Et quelle technique vous demandez-vous? Pas celle de sortir un LB sur le premier bloc de son griffu, rassurez-vous.

Non, le « jeu sans-ballon ». Cette technique demande une maîtrise de ses émotions parfaites. Et une grande capacité d’anticipation. Vous voyez, moi, malgré mes immenses capacités je n’y arrive même pas complètement.
C’est vous dire le niveau que cette technique requiert. Là, on est largement au dessus de la « pampa ». A des années lumières de mon « tout droit ».

Donc, ce « jeu sans ballon ». Déjà, faut pas faire tomber le porteur de balle. Bah oui, c’est con mais c’est la base. Sur un mauvais rebond, on pourrait l’attraper. :albino:
Donc, je marque tour 7. 1-0.

Une bonne idée, aussi, et je l’ai vu de mes propres yeux, c’est de faire une transmission si on réussi le ramassage. Comme ça, au cas ou, on peut la lacher. Mais Cynic est au dessus de tout ça. Il n’a pas besoin de transmission pour jouer sans ballon.
Mi-temps 1-0.

Là, clairement, je doute. Malgré tout mon talent, mon adversaire m’a montré qu’il pouvait me ringardisé.
Et ce que je ne savais pas encore, c’est qu’il en avait sous le coude.
Autant, le « jeu sans-ballon » en défense, ça se conçoit. Sur un drive de 2 tours, pourquoi pas.
Mais la, sur 8 tours, ça m’a complètement bluffé. Une oeuvre d’art. Le michel-Ange du BB cette mi-temps!
Bien aidé par sa vachette qui semble adhèré au principe.
Car le Monsieur est prêt à tout pour ne pas toucher le gonfle. De la Vachette qui se viande avant, de l’Elfe ne sachant plus esquiver, jusqu’au traditionnel j’ai deux mains gauches quand je fais mine de ramasser la baballe.

Si je pouvais émettre une petite critique a tant de perfection, ce serait peut-être ce Blitz du Skaven Lutte pour coucher un de mes sprinters et lui faire lâcher le cuir.
Mais je chipote. Puisque evidement, lutteur a terre, bah, peu pas ramassé. Je vous le dit, parfait.

Pour être honnête, j’en ait pris plein les yeux.
Une illumination. Ça m’a même rendu un peu jaloux.
Alors, sur la fin, frustré, je lui en ait mis plein les gencives.
Et faible que je suis…fort et talentueux, certes, mais faible. J’ai succombé à l’aggro tour 15. Double 5 a la blessure qui font 3 sorties et l’aggro sur les 3 dernier tour :smiling_imp:
Mais comprenez moi, quand on a autant de talent, il est dur d’observer un tel récital technico-taqeutiqueu sans rien faire. Alors moi, j’ai cogné. Vous me direz que c’est l’arme des faibles et vous aurez probablement raison!

Fin du match 2-0 pour le Clan.
4 Sorties plus une aggro a une.

Avec toutes ces conneries de loto ratés je me retrouve avec 8 points de plus que prévu.
Tant mieux. :slight_smile:

Un poil de retard puisque je joue la J6 ce soir :slight_smile:
Donc, petit Boué est surtout un petit coquinou qui se sera joué de moi comme le chat avec la souris.

Pourtant, oui, pourtant, tous les voyants étaient au vert!
Comme prévu, mon équipe était mieux monté. Vous savez, ce fameux critères de departage :slight_smile:
Bah non. Monté à grand coup de garde et de châtaigne. Alors qu’en face, y’avait du bond et autre absence.

A la chatte. Toujours rien a voir avec mon équipe bien monté. Quoique. Certains pourraient dire que l’un ne va pas sans l’autre. Bref, pendant que p’tit coquinou s’essayait a me mettre le feu avec sa petite mèche, j’empilais les sorties.

Et la maîtrise du roster ne faisait aucun doute tant mon talent de coach du tier3 avait ébloui mes précédents adversaires.

Bref. Tout allait bien. A part cette histoire de public qui préfère picoler que de venir au stade. Il paraît qu’on a le public qu’on mérite. Mouais…

Donc, le problème, quand on est bien monté, et encore plus dans un Derby, c’est qu’on attire la jalousie.
A tel point que mon p’tit boué s’est pointé avec Blam et une tarte à la crème.
Si c’est avec ça qu’il comptait refroidir mes hardeurs, il se le carrait profond. Et pendant que ses bombes voltigeait (ou pas), nous on ramonait.

La tarte à la crème que j’évitais gracieusement (vous m’imaginez, moi, le grand Zebulon, entarté. Un peu de sérieux.) et le nain bondissant mal ne purent éviter l’inévitable. Et mes Rouquins trouvaient le chemin de la zone interdite pour deflorer le tableau d’affichage.
Mi-temps: 1-0.

Le problème encore, quand on est bien monté, c’est qu’on peut se montré un poil trop impétueux.
Et le p’tit boué en joua. Il me donna son Blitzer blodge a croquer. Juste devant mes 20 fans :smiley:
Ahahah. 3 tours plus tard, il fnira par céder définitivement aux avances de mes supporters…il fallait pas :R.I.P:

Sauf que pendant ce temps la, pendant que la moitié de l’équipe partageait l’allégresse du public, mon vil adversaire avait attaqué de l’autre côté.

Atterré par tant de lâcheté mes joueurs allèrent aussi vite que possible pour empêcher l’égalisation. Mais une action de classe permit à mon adversaire d’inscrire le toucher bas pour le 1-1.

Les deux derniers tours se révéleront insuffisant pour que le Clan l’emporte.

Score final 1-1.
3 sorties et une du public a 0.

Pour bien finir 2016, jeudi dernier c’etait Boxing Day a Boiseau.
Le Clan opposé aux Nordiques de Darkmoule.
Et mon Croco face à Plt.

Et il aura donc fallu attendre la J6 pour que mes adorables supporters daignent assister au match. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils auront mis la main à la patte :slight_smile:

Des le début même, en pénétrant sur le terrain et en attrapant 4 Norses pour les sonné dont le yeti alors que seul passe-partout côté Roukmout mordait le gazon.
La patte du yeti n’était pas encore posé sur le match. Mais ça n’allait pas tarder.
Pendant qu’un Ulf allait faire un câlin a sa dulcinée présente dans les travées, les Norses subissaient l’impact du pack Nain.
Le yeti ne comprit pas tout de suite ou il était. Il regardait ses papates avec incompréhension lorsqu’il se décida enfin a les poser délicatement sur mes joueurs. Et craack. 2 Commotion et un sonné en 3 block pris en première mi-temps.
Comme dirait l’autre, ça me fera la bite :slight_smile:
J’avais bien fait de m’en méfier, tiens…

Mais comme dans le même temps, les Norses craquaient dans tous les sens, les Ice Lions reduient a 6/7 emprunterent la technique de la pampa. Le coureur réussit à passer mais pas à éviter un tacle a la carotide. Le Clan put ensuite essayer et rater sa première passe de la saison pour le contre.
0-0 a la mi-temps.
Et on attaque à 11 Vs 9 car la Babe devait avoir de la Barbe pour aussi peu motiver les Norses.
Mais l’attaque a été laborieuse. La preuve avec passe-partout qui resista deux fois à un bloc 1D.
Mais aussi parce que Monsieur T laissa sa clavicule sur le terrain des le début de la seconde mi-temps trop vite accompagné par Hugo Boss en ko.
Malgré ces quelques petites frayeurs, et comme les Lions sortaient aussi régulièrement les Rouquins réussirent a inscrire le touché victorieux tour 16.

Et le mot de la fin revint aux supporters du Clan pour une fois. Ils avaient emmené leur plus beau cailloux pour ce dernier match de l’année et l’on joyeusement jeté sur un pauvre Nordique de ligne qui n’avait rien demandé :slight_smile:
Score final 1-0
4-3 aux Sorties.

C’est fou, tu as posté tes 2 derniers résumés exactement à la même minute !
Dingue non ?