Le palais des spores de Bô lieu, chauffeur si t'es champion!

C’est en parcourant cet été la côte de granit bleu (c’est comme celle avec du granit rose mais en mieux) à la recherche de petits korrigans que je suis finalement tombé sur Spore Nautik.
On se tapait des petites parties de Beach Bowl tranquillement sur la plage avec d’autre vacanciers quand cet avorton m’enchainait les esquives et me balançait des caillasses de granit au visage.

Mais aille euh !" que j’lui dit, vas y ça s’fait pas la caillasse dans la gueule comme ça ! Parigot va !

Ce charmant korrigan s’avéra après discussion plus calme autour d’un chouchen d’après match, être finalement aussi local que moi puisqu’il venait d’un petit îlot près de Nantes : l’île Bô Lieu

Et oui je vis là bas dans un ranch tenu par deux frérots trolls, Igor et Grishka, : Le palais des spores.
On y travaille dur et les patrons y rigolent pas avec le travail sinon ils déboulent dans le pré et ils en bouffent un sans sommation ! C’est là qu’on a appris la stratégie des esquives et des cailloux pour éviter de passer à la casserole ! On monte le plus possible dans un wagon et on caillasse ! Ça marche, enfin pour ceux qui ont réussi à monter quoi ! Du coup pendant les pauses on joue au Bloodbowl, c’est notre technique locale la caillasse.

Ah ouais ça m’a l’air d’être un palais des sports de haut niveau. Tu sais quoi, je suis coach de Bloodbowl moi dans la vie et je suis dispo sur Nantes cette saison. Vous cherchez pas un coach dites ? J’ai toujours été dans l’amateurisme moi alors un palais des sports toussa, ça me fait un peu baver tu vois.

Quelques jours plus tard et une rencontre dans un marais Bretonnien les pieds dans la vase je rencontrais Igor et Grishka et mon contrat était signé.
J’étais à la tête d’une équipe et surtout d’un palais des sports. Ça sentait le très haut niveau, tremble les Silsei, les Zébulon, les Tyra !!! La saison s’annonçait bien bonne.

7 « J'aime »

Avec Igor et Grishka ça promet des tactiques astronomiques :rofl:

Fin des vacances c’est la rentrée contrat en main pour débuter la nouvelle saison.
Igor m’ayant demandé de remplir mon coffre de granit bleu sur la côte du même nom, j’arrive particulièrement chargé et je commence par m’embourber sur des terrains crotteux.

Heureusement sur les recommandations d’Igor j’avais apporté mes bottes, ouais c’est sur une île le beau lieu et son palais des sports finalement ! Je comprends le côté humide du coup. Par contre ça manque de bâtiments dans le coin, drôle d’endroit pour y construire un palais d’entrainement.

Je monte le son de la radio car j’ai de la joyeuseté dans le corps et je tombe sur un morceau des Portes.« celebration of the lizard » que ça s’appelle. 'Tin il est super long ce morceau, il fini jamais ou quoi ? Jj’ai failli m’endormir au volant moi ! C’est marrant ça me fait sourire parce que ça me rappelle un autre coach rigolo que je connais bien du coup.
Je zappe avant que ça m’emmène en prolongation et je tombe sur un autre morceau qui balance bien mazette !

Je chantonne, j’me dandine, j’me … oh p’tin je freine sec c’est quoi ce véhicule de petzouille qui roule porte nawak là !

hey range ton tracteur mec, chauffeur du Dimanche, ventre à choux ! Vendéen va !

Une mini tête sort du coffre du tracteur, charge une caillasse avant de stopper son action et me zieute. J’entends alors la voix de Spore Nautik qui dit

Hohoho mais c’est le Croco, Salut Croco, grand cèpe. Suis nous Croco tu es arrivé !

Quelques centaines de mètres plus tard je tombe devant le panneau d’une petite propriété avec une grange. Igor et Grishka sont là à l’entrée les pieds dans l’eau de la mare et assis sur une chaise de péchou.

Coucou

qu’ils font. Et moi de relever la tête et de lire le panneau de bienvenue : Palais des spores. Bô Lieu
Je crois que c’est là que j’ai fait un malaise vagal !

4 « J'aime »

Mais aille euuuh !

Je venais de reprendre conscience grâce à un gravier dans le crâne. Mais bien sur c’était personne !
Après mon petit comma émotionnel, j’avais compris que je venais de me faire enfler et qu’en lieu et place de mon palais à athlètes, j’allais coacher une équipe de branques. Ça allait me changer remarquez, d’habitude c’était l’inverse …

Bon après avoir fait le tour du propriétaire, on m’explique que je suis dans une ferme mycologique tenue par les deux frangins trolls et que toute la mini populasse doit travailler dur pour ne pas finir à l’apéro, dans l’apéro je veux dire. Qu’ils ont des problèmes de rentabilité et qu’ils aimeraient bien organiser un stage de cohésion dans une ligue de Bloodbowl pour reserrer les liens du petit personnel.
On m’explique aussi qu’il faut récupérer des petits bouts de chair à mettre dans les sols car ça aide beaucoup les champis à bien pousser. C’est pour ça que les terrains de bloodbowl, sont un bon endroit pour ça : Ya qu’à se servir sur les adversaires !
Donc le projet c’est d’en découper quelques uns une fois au sol et de se servir sur la bête.
Ils ont aussi recruté un maitre brasseur pour faire une bière revigorante et sans doute un peu psychotrope pour que les snots aillent donner le meilleur sur le terrain et oublier qu’ils ne le sont pas … les meilleurs.

C’était ça le projet Palais des Spores, un projet de rentabilité économique pour Troll de droite et pas du tout un projet sportif !
Le salaire était bon, j’allais donc donner des instructions.
Tiens pourquoi pas ce soir, des nécros se présentent pour un match !

1 « J'aime »

Qui a peur du grand méchant loup, c’est pas nous c’est pas nous …

L’ambiance était au top dans le wagon à pompe qui nous raccompagnait au ranch. On avait fait un test match contre des pourritures de nécros sur le retour qui n’en menaient pas large en repartant du stade.

On va le dire à nos couz barbus, ça va moins rigoler en J5 bandes de mini crottes

qu’ils nous ont dit en montant dans leur car.
Igor et Grichka nous attendent de pied ferme pour savoir si on a rapporté du fertilisant.

On a rencontré un soucis les jumeaux, c’est que les gars d’en face ils étaient pas vraiment vivants et pour trouver des bouts de barbaque pour les champis baaaah c’était compliqué en fait ! Bon finalement ils avaient des animaux de compagnie avec eux, des loups. On en a coincé un dans un coin et paf quand l’arbitre regardait pas on s’est servi sur la bête.

Oui c’est bien ça les animaux c’est du bon fertilisant pour nos cultures. L’idéal c’est même le cheval, trouvez des Bretonniens la prochaine fois ce serait parfait.

Des poney ça ira ?

1 « J'aime »

C’est encore loiiiiiin ?

Mais ça suffit les enfants, puisque j’vous dis qu’on est bientôt arrivé, tenez si vous voulez on peut chanter pour que la route passe plus vite. Allez avec moi.
Générique Français -My Little Pony- Friendship is Magic - YouTube

Chauffeur, si t’es champion … !

Non non pas ça , les poneys, les poneys

Mais noooooooon, c’est pour les bébés les poneys ! Nous on préfère
Chauffeur, si t'es champion - YouTube

Vingts affreuses minutes plus tard, de magnifiques chansons dans la tête on déboule enfin sur le stade adverse.
Le public est présent et quelques paysans rookies du coin veulent s’engager pour le palais des spores. 2 ne retourneront jamais en tribunes, sont cons ces pécores !
Le match est plaisant avec des temps forts et des temps faibles pour les deux équipes (lire « chatter »).
A un moment donné Grishka se fâche tout vert !

Bon les gars, ça tape mou là, oubliez pas le projet, faut qu’on rapporte de l’engrais, tenez là, la licorne esseulée, allez go on se la fait.

Un tour plus tard une licorne était morte. Ouais c’est pas gentil de tuer les licornes mais que faisait-elle sur un terrain de Bloodbowl en même temps.
Le public assiste médusé à un début de dissection.
Au moment où la Noblesse allait remporter la partie sur un énorme tour de jeu, juste après un autre beau mouvement collectif snot sur l’autre aile pour contrer, le ballon a terminé dans le public. Celui ci décide d’envoyer le ballon loin des joueurs. Fin du match, le ballon est trop loin et le miracle des dés n’aura pas lieu.

Au retour au palais des spores ils restent nombreux à regarder ce nouveau tas de champignons pousser en forme conique en spirale au milieu de la culture.

Je n’avais jamais vu un champignon aussi beau ni un substrat de mycélium aussi bon

dira Igor à Grishka qui s’enlacent amoureusement.

3 « J'aime »