[Zharr-Naggrund Heretics] L’Epopée de Gilgamesh

Décorum

-Bon et sinon, tu peux demander à Sa Suprême Sévérité ce que l’on fait pour le décorum?
-Décorum?
-Oui bah les couleurs, le nom de la franchise, les fanions, le blason et toutes ces fariboles quoi!
-Druuc’hh Arr Nazzh Girr’Gilgamesh!
-IL dit que pour NOS couleurs tu mets LUI en majesté dans toute SA superbe, et avec la barbe bien peignée hein!
-Je note…
-Et l’Etoile à huit branches pour plaire aux dieux aussi…
-OK…
-Et puis la rune d’Hashut sur la croupe un peu comme si IL avait un tatouage parce que ça fait badass…
-C’est tout oui!?!
-Nan, IL veut des ailes aussi…
-Des ailes!!! Et puis quoi encore?!? IL en a même pas des ailes!!!
-Il faut vraiment que je lui traduise ça?
-Nan, nan laisse pisser… Bon et pour le nom de la franchise on fait quoi?
-IL dit que tu dois travailler ton histoire-géographie locale… On est à Zharr-Naggrund et, pour nos lointains cousins, on est des hérétiques donc… les Zharr-Naggrund Heretics!
-…
-Oui dans la langue de la Lointaine Albyon parce que ça fait plus classe!
-Ben nous v’la frais… Ça donne ça…

Zharr-Naggrund Heretics

-IL dit c’est parfait! IL dit aussi tu féliciteras bien l’artiste de SA part!
-J’y penserai… Et il nous faudrait un hymne aussi…
-IL dit en traditionnel, on a ça …

-Nan c’est chiant! Il nous faut un truc pêchu et entraînant! Un rythme que nos cheerleaders puissent danser, si tant est qu’il y ait des cheerleaders naines…et du Chaos qui plus est! Il nous faut un air qui reste dans les têtes, que les foules aient envie de scander! Un truc qui nous met les poils quand on entre sur le terrain et surtout qui foute les boules à nos adversaires!!!
-IL dit qu’IL a ce qu’il te faut. Dans les caves de Zharr-Naggrund, Noeud Coulant, un orchestre de bardes Dawi Zharr, joue «l’hymne hérétique», ça tabasse sa race…

1 « J'aime »

Tabula rasa

Il était grand temps de faire un test grandeur nature. Aussi, cette fois, l’Homme-Arbre avait organisé un entraînement avec opposition. Pour l’occasion, on avait sorti des geôles de Zharr-Naggrund tout ce qu’on avait en matière de Peaux Vertes… Certes, ça ne vaudrait pas ces nouvelles franchises d’Orques Noirs que tous les coachs s’arrachaient et qui allaient rapidement infester toutes les ligues du Vieux Monde, mais bon… Ces prisonniers s’approcheraient suffisamment d’une équipe d’orques traditionnelle, «legit» comme on avait coutume de dire en Basse-Bretonnie. Un quatuor de bloqueurs orques noirs amaigris constituaient le pack de cette équipe improvisée. Amaigris? Emaciés? Endurcis et affinés plutôt car ils étaient bien plus véloces que ceux que l’Homme-Arbre avait rencontrés jusque-là. Quatre blitzers, deux linemen et un gobelin venaient compléter l’équipe. On leur avait même trouvé un coach qu’ils appelaient «Sergent» et leur équipe répondait au doux patronyme des Pork’ass…

Lorsque les Hérétiques entrèrent sur le terrain, ces braves esclaves gobelinoïdes révisaient leurs skills sur l’astrogranit ancestral tout en s’interrogeant sur la raison fondamentale de l’absence de besogne quotidienne. Ils avaient l’habitude des travaux de forçats les pires de Zharr-Naggrund dans les forges toxiques et cette fumisterie à base de vessie hobgobeline les laissait dubitatifs. Comme disaient les anciens: « Toussa sniffe sal’bwaaagh!». D’ici peu, ils comprendraient…

Les deux équipes se mirent en place, une fois n’était pas coutume dans les Terres Sombres, sous un soleil de plomb. Les Heretics avaient choisi de recevoir la gonfle. Rapidement les Nains Noirs envoient quelques linemen en KO à l’infirmerie mais les orques malotrus mettent la pression sur le cuir que Pazuzu ne parvient pas à ramasser… Et puis ils ont carrément l’outrecuidance de savater Enkidu l’Arme Divine, fidèle compagnon de Gilgamesh!!!

Là s’en était vraiment trop! Ces esclaves étaient des inconscients sans aucune commune mesure… On jouait sur Astrogranit quand même… Et dans la plus pure tradition du Blood Bowl de Zharr-Naggrund, les Heretics choisirent de mettre en œuvre leur technique séculaire dite du «surfaçage» …

Les Nains du Chaos ont les Orques noirs dans le collimateur, alors certes c’est à 1D mais c’est sur Astrogranit! Et un orque noir qui rate le prochain match, un! Z’ont pas compris? Et un orque noir qui s’en va retrouver ses ancêtres au paradis des Bigs Un Blockers! Sur ces entre-faits Pazuzu marque un TD…

Et puis le bal reprend… Le gobelin part en blessure sérieuse… Il a l’astrogranit dans la peau! Tout comme le dernier Orque Noir qui le préfère en commo…
Comment? Qui a osé envoyé Pazuzu à l’infirmerie? «Surfacing!!!» s’écrie la foule hilare!!!
Et c’est reparti… Cette fois c’est un blitzer qui ratera le prochain match! Le calvaire des orques se termina lorsque Lugalbanda marqua le second TD des Heretic. Il n’y avait plus que deux blitzers orques sur le terrain… Comme on dit à Zharr-Naggrund: «l’Astrogranit… y a qu’ça d’vrai!»

Seul l’Homme-Arbre semblait ne pas se fondre dans la liesse populaire… «C’était juste un entraînement quoi! La ligue est pas encore commencée et les mecs lâchent déjà tout leur mojo! Pfff… quelque chose me dit qu’on pourrait le regretter…»

Inspirés par leurs muses barbues sur le terrain, les bardes du Chaos de l’orchestre du Nœud Coulant mirent un point d’honneur à concocter un refrain qu’on entonne depuis dans les caves bondées de Zharr-Naggrund pour célébrer le bel avenir de cette franchise au jeu traditionnel…

1 « J'aime »

Tornioles, mornifles et fessée déculottée

« Dru’hl Gurh Haaak! Dru’hl Gurh Haaak! Dru’hl Gurh Haaak!» entonnaient joyeusement les Nains du Chaos de la nouvelle franchise de Mr.Tree à la sortie du vieux stade d‘entraînement de Zharr-Naggrund. Littéralement, cela signifiait « On les a meulés! On les a meulés! On les a meulés!»
Mr.Tree était atterré… Au moins ils avaient ça en commun avec leurs cousins de Karak Ankor: tant qu’ils mettent des pains, ils sont contents! Alors certes les mecs d’en-face avaient mangé sec…

Après son premier match d’entraînement contre les Pork’ass, Mr.Tree souhaitait mettre à l’épreuve les Heretics contre des adversaires plus légers, plus rapides et plus aptes à jouer la gonfle. Il trouva l’occasion alors qu’une troupe de mercenaires humains tentait de négocier son passage par Zharr-Naggrund. Il négocia le tribut par l’entremise de Gilgamesh: la participation à un match de Blood Bowl. La franchise des Despérados était née et elle avait même un coach! Un certain Pacha…

Desperados

Alors oui le gars pouvait compter ses abattis: un blitzer s’était fait proprement étendre, le lanceur ne jouerait pas le prochain match et un linemen ne jouerait plus jamais. D’ailleurs celui-là ne ferait plus jamais rien à moins qu’une saloperie de nécromant ne vienne s’intéresser à son cadavre…

Saloperie de Nécromant

M’enfin y avait quand même pas d’quoi fanfaronner! On s’était quand même pris une jolie déculottée… Parce que oui perdre 2 touchés bas à 0 ça laisse quand même les fesses rouges!

Alors oui, l’Homme-Arbre pouvait toujours dire qu’il ignorait que ni les Centaures-Taureaux, ni les Hobgobelins ne tenaient la canicule… Gilgamesh et Enkidu n’étaient pas revenus sur le terrain, ces divins quadrupèdes avaient trop chaud pour jouer… Du coup ils conservaient chacun un Hobgobelin pour leur faire de l’air! Tree n’avait qu’à se débrouiller avec 4 Nains et 2 Hobgobelins!!!
Oui 4 nains parce que bien sûr Baal s’était fait étendre d’entrée de jeu…

D’ailleurs en parlant d’entrée de jeu, l’Homme-Arbre n’avait pas non plus anticipé le premier blitz sur son drive…
Premier blitz? Bah oui quand y en a un deuxième à suivre après avoir encaissé son premier TD, bah on dit «premier blitz»!
Alors on dira ce qu’on voudra, m’enfin la GARR a eu beau limiter l’influence de ce type de coup d’envoi avec son nouveau règlement, bah… le blitz ça chie quand même quand ça t’arrive! Alors une paire de blitzs…
L’Homme-Arbre avait dû attendre le tour 13 avant que sa franchise ne réussisse à mettre la main sur le cuir… Autant dire que la tentative désespérée de réduire la marque avait échoué.
D’ici quelques jours les choses sérieuses allaient commencer et le calendrier promettait déjà à Mr.Tree que son chemin jusqu’aux PO ne serait pas un long fleuve tranquille. Valait mieux pas que ce genre de scénario se reproduise… Pourtant…
Qui s’alignait sur la J1 face aux Heretics? Une bande de Desperados emmenés par un certain Pacha…

1 « J'aime »

https://photos.app.goo.gl/Ju9ELFrhd32M6uRB9

Ce ne sont pas les Desperados…
Ce sont les 12 Salopards !
Rien à voir :nerd_face:

Ils n’auront sûrement pas 2 Blitz
Probablement pas de canicule

Mais il reste Nuffle, des châtaignes, des malentendus
Bloodbowl, quoi !

1 « J'aime »

UNIBETCLICAMAX… It’s a long way to the top (if you wanna rock n’roll)

Mr.Tree ne trouvait pas le sommeil dans le cachot vétuste et humide du Zharr-ena. Ce stade tout aussi vétuste avait connu ses heures de gloire pendant l’Âge d’Or. Jeremiah Kool, Bob Bifford et même le Captain Colander avaient foulé son revêtement plusieurs fois séculaire en Astrogranit™. Mais ce n’était pas le passé qui turlupinait l’Homme-Arbre, c’était l’avenir…
Le calendrier le laissait songeur. Comme tous les ans, la Ligue avait recruté son lot de nouveaux coachs juvéniles et ébouriffés: de jeunes loups qui venaient se faire les crocs… Ils ne le savaient pas encore mais ils étaient la proie préférée des vieux briscards en embuscade… Après tout, eux aussi étaient passés par là, eux aussi avaient morflé avant de devenir des stratèges hors pairs. Encore que parfois les Grands Anciens croyant bouffer du juvénile tombaient sur un os… Mais pas de danger pour l’Homme-Arbre! Non, non, car pour lui, de rookie il n’y avait point sur son calendrier… comme tous les ans! Non, décidément Nuffle y veillait avec beaucoup d’attention… Sans doute une close particulière au contrat de Mr.Tree.

Après tout, Tree n’était-il pas lui-même le plus vieux rookie de la Ligue? En tout cas il continuait de morfler… C’est dans cet esprit de fougue incomparable que l’Homme-Arbre abordait sa saison, désespérant de réussir à fixer une stratégie générale fiable face à son calendrier…

J1 – Pacha – Les 12 salopards (ou les Desperados ?) – humains

Deux rencontres, un nul et une défaite, à l’avantage du Pacha donc… Oui mais cette fois il n’y aurait ni canicule ni double-blitz! Espérons-le car la défaite n’est pas une option quand on voit la suite… Victoire, il le faut!

J2 – Zébulon – Naon Dead – Horreurs Nécromantiques

J2 Naon'Dead

Quatre matchs aussi loin que je me souvienne, trois défaites cuisantes pour un nul… Le mec est chaud, si en plus il a les gros dés, ça va être un carnage! Un point positif: il ne devrait pas encore y avoir de châtaigne sur les griffes du loup… Mais faisons preuve de réalisme… défaite…

J3 – Michelderp – Homme-Lézards

Une seule rencontre, le gars jouait Ogre contre les Sangliers Nécromantiques de l’Homme-Arbre. Ce dernier avait gagné… Et alors quoi? Maintenant il emmène une franchise d’Homme-Lézards le gars! Ce sera une autre paire de manches… Les compétences naturelles des nains feront peut-être la différence? Victoire sans quoi on est refait…

J4 – Silsei – CastleVania Dreamers – Mort-Vivants Titubants

J4 CastleVania Dreamers

On dirait que les équipes du Monde de la Nuit se sont passé le mot… Première rencontre face à ce coach qui a l’habitude de tutoyer les sommets pendant que l’Homme-Arbre passe son temps à semer ses feuilles mortes dans la fange… Va falloir relever la cime et se sortir les branches si on veut pas finir en petit bois! Défaite.

J5 – Benoch – Theknightswhosayni – Humains

J5 Theknightswhosayni

Tiens!?! Encore des humains! Et bah… Deux rencontres face au Benoch, un nul et une victoire si la mémoire ne flanche pas… Ce qui est sûr, c’est que la Sainte Chagatte était du côté de Tree sur la victoire! Rien ne sera simple sur ce match… Nul.

J6 – Madgik – Les Griffons d’Oberwald – Humains

Oh!!! Des humains!!! La franchise qui a le mieux profité des derniers arrangements de la GARR… Bah on va avoir tout loisir de vérifier ça après trois matchs contre eux. Madgik? Une seule rencontre qui s’est soldée par un nul si ma mémoire est bonne. Mais lui jouait «Humain Déchatte» et moi «Noblesse Chagatte»… Là encore rien n’est acquis face à ce coach aux commandes de son roster de prédilection, bien au contraire! On sera content avec un nul…

J7 – Harti – Meatik Fouls – Gobelins

Le gars est précédé par sa légende… Jamais joué… En plus y paraît qu’y faut arrêter d’mater les gobs avec un sourire en coin maintenant… Bon… ça a pas dû non plus devenir l’équipe la plus performante de la NAF hein!? Si on voit le verre à moitié plein, le truc positif, c’est qu’on va prendre une leçon! On n’aura pas tout perdu… Défaite!

J8 – Deuzerre – Howl-O-Win – Horreurs Nécromantiques

J8 Howl-O-Win

Oh une équipe de macchabées! Quelle variété! Ah?!? Un rookie? Ça doit être une erreur? Ou alors Nuffle se fout carrément d’ma gueule et il m’envoie le Rookie of the Year? Ou alors c’est un faux rookie??? Oui ça doit être ça… Mais si on veut garder un vague espoir, il faut gagner! Victoire!

J9 – Teferi – Avalon Banshees – Elfes Noirs

Hé! Ho! On t’as r’connu hein! Si au moins t’avais changé d’roster, peut être tu serais resté incognito! Mais non… le gars déboule avec la même petite marotte un peu tenace… carrément du fétichisme oui!
Manunecro/Teferi donc… Contre le premier on a dû jouer au moins trois matchs… J’ai pas souvenir d’avoir gagné… Peut-être un nul et au moins une défaite en prolongations: les Kaamelott Crusaders se faisaient sortir des PO en huitièmes de finale… Mais bon, là ça va puisqu’on joue contre le deuxième! Nul!

J10 – Doud – Pop Corne – Elus du Chaos

Un seul match contre Doud qui magnait bien ses Skavens, on s’en était sorti avec un nul… Cette fois, avec des Elus du Chaos, ce s’ra pas la même mayonnaise! Encore que ça dépendra des aléas du parcours de chacune des franchises… Victoire, parce qu’il le faut!

J11 – Skavena – Coronavi-rat-l – Habitants des Bas-Fonds

Tellement de matchs! Alors oui quelques victoires mais les stats sont clairement de son côté… Et la dernière défaite me cuit encore le fondement: dégagé des quarts-de-finale de la Survivor Ligue, et avec la même franchise encore! Et on se croise en J11 avec des griffes-châtaignes partout… Ah bah pour le coup j’en aurai peut-être aussi… Ma meilleure chance? Qu’il soit déjà qualifié et qu’il n’ait pas besoin de forcer son jeu… sinon en plus je vais subir la Moulasse! Avec un nul on sera content…

Et voilà… 28 points sur une tendance plutôt optimiste… trop juste pour se qualifier ça… D’autant qu’il n’y a que douze places cette année… Etrange cette sensation de ne déjà plus avoir son destin en main alors que la ligue n’est pas commencée… plus qu’une chose à faire…

Et monter, monter, toujours monter son niveau de jeu… mais putain ça grimpe!!!

2 « J'aime »

Premier sang

« Nous y sommes Bob! Cette fois ça y est, c’est l’heure de vérité pour Mr.Tree et sa nouvelle franchise Dawi Zharr, les Zharr-Naggrund Heretics!
-Oui Jim, la nouvelle saison de Ligue commence enfin. C’est un stade qu’ils connaissent bien désormais pour ce premier match: la Pachamamarena!

-Le stade de villégiature des 12 Salopards est brut de décoffrage et on dit que la touffeur locale rend les officiels des plus apathiques. Les conditions climatiques sont idéales malgré la météo estivale. Tellement idéales d’ailleurs qu’au coup d’envoi, on découvre que des taupes ont fait des terriers un peu partout! Voilà qui ne facilitera pas le sprint des joueurs…
-Les Heretics ont choisi de recevoir. La LOS naine est en place, le kick est long… Premier jet de l’Homme-Arbre et c’est un double skull qui ouvre la saison!!!

-Espérons que Mr.Tree n’est pas trop superstitieux! Il tombe la re-roll d’entrée, multiplie les pains sans succès, cage large et Pazuzu oublie de ramasser le cuir… ça part mal pour les Heretics!
-D’ailleurs, le public Dawi-Zharr adresse un message clair à l’endroit du Hobgobelin maladroit…

A la forge

-Les 12 Salopards du coach Pacha en profitent pour mettre tout de suite la pression de toutes parts sur les Dawi-Zharr… ça cafouille quelques tours qui voient le porteur Hobgobelin se faire coller systématiquement.
-Il y a du soutien de la part des Centaures-Taureaux mais Pazuzu doit parfois blitzer lui-même pour se dégager… La mêlée est effroyable!

-Et puis soudain la pression cède… un premier KO chez les humains et puis c’est Enkidu qui envoie Ronnie Pitbull compter ses dents!

-Le Blitzer humain est bon pour un match d’arrêt… Les Dawi-Zharr se réorganisent petit à petit mais les Humains réagissent…

-Le geste est franc mais les officiels ne réagissent pas. Quelle image pour notre beau sport! Alphonse Grosbill reste sur le terrain et n’est pas inquiété le moins du monde, on n’arrête même pas le chrono! Le Hobgobelin Lugalbanda mettra du temps à se remettre de cette blessure sérieuse sur agression caractérisée si vous voulez mon avis Jim…
-Mais il en faut plus pour stopper l’avancée des Heretics et deux KO plus tard…

-C’est l’essai tour 7 de Pazuzu!

-Il reste deux tours aux Humains pour aller à dam avant la mi-temps, Pacha les exhorte depuis la touche, ils se concentrent sur leur aile gauche…
-Coup d’envoi court des Dawi-Zharr mais dans le soleil persistant on ne voit pas le cuir ricocher et revenir…
-C’est une remise en jeu dans les mains des blizers sur l’aile gauche qui s’enfoncent loin dans les lignes naines à portée de TD!
-Les Hobgobelins et les Centaures foncent pour se replacer in extremis en défense mais il y a des trous de taupe dans le terrain…c’est très juste!
-Heureusement sur la LOS, l’Ogre Gronk crâme la dernière re-roll qui aurait permis d’amener un soutien supplémentaire…

-Les Heretics ne sont pas passés loin de la correctionnelle!

-Nouvelle mi-temps et nouvelle attaque humaine… mais d’abord c’est l’émeute!

-Un joueur de chaque camp reste au sol. Le kick est long sur le bord de touche gauche des humains qui s’organisent sur la LOS avant de s’occuper du cuir et… Gronk!!! Nouveau turn-over de l’Ogre!!!

-Les trous de taupes ont été rebouchés à la mi-temps, après un blitz sur le gêneur, deux hobgobelins foncent pour marquer la soule tandis que les coéquipiers attrapent leurs vis-à-vis par le maillot. Gilgamesh s’élance de toute SA titanesque vélocité, si IL pose SA main divine sur le cuir IL pourra foncer à l’essai au prochain tour!

-Hélas Gilgamesh le Demi-Dieu échappe le cuir… En infériorité numérique, les Humains parviennent à repousser Gilgamesh à 2D contre et remettent la main sur le cuir!
-Le match s’enflamme lorsque les Hobgobelins saquent le porteur…

… le ballon part dans les gradins et le public le renvoie loin, loin, très loin derrière les lignes naines qui sont tous partis en avant mettre la pression!
-Un blitzer esseulé franchi le rideau hérétique et choppe le cuir, il s’élance le long de la touche gauche des nains, il fonce comme un dératé et …

-Gilgamesh parvient à revenir de l’autre bout du terrain et saque le porteur!
-Il trouve le soutien de ses camarades qui ont poursuivi leur travail de sape pendant tout ce temps.

-Avec trois sorties supplémentaires et quelques KO la défense humaine s’étiole jusqu’à ce qu’inexorablement…

-Cette fois c’est Gilgamesh qui marque pour SON équipe et la gloire de SON épopée!

-Victoire 2-0 des Zharr-Naggrund Heretics!!!
-Le succès est total! Le cash coule à flots et Mr.Tree peut recruter un APO qu’il avait remarqué depuis un moment déjà… Le gars a une technique toute personnelle pour convaincre les joueurs de retourner sur le terrain…

-Et l’Homme-Arbre signe un juteux contrat à long terme avec son nouveau sponsor!

-Sur le banc de touche, l’Homme-Arbre ne cache pas sa joie!

-A vous les studios, à vous Cognacq-Jay!»

2 « J'aime »

Drôle de type…

Dimanche soir, 20h30, il fait déjà nuit quand Mr.Tree croise le regard du Chat qui Guette…

le Chat qui guette

Il aurait dû tenir compte de ce présage avant d’entrer dans le stade Marcel Sapin récemment rebaptisé Naon’Dead Arena, changement de propriétaire oblige.
Dans le chaudron, l’ambiance est chaude, 4 000 supporters de chaque côté ça fait du monde… Mais le coach Zébulon a déjà mailles à partir avec le public local. Il tente d’expliquer à cette bande de pinailleurs pédants qu’ils feraient mieux de bien fermer leurs mouilles! Rapport à son plan de jeu… En tous cas, la météo qui reste tardivement estivale est idéale pour un match de Blood Bowl.
Mr.Tree se sait être le challenger sur ce match mais il se dit qu’avec un peu de chance les astres pourraient s’aligner. Après tout il y a déjà Jules Verne, l’un des golems des Naon Dead, qui manque à l’appel. Ça pourrait aider… Pauvre inconscient que tu es, Homme-Arbre! Les temps ont changé … perdre un positionnel aujourd’hui c’est un avantage!

Les Heretics ont gagné le toss, l’arbitre siffle et … Blitz!
Cinq Naon’Deads se déplacent… La LOS naine s’en trouve perturbée dans son regroupement. Nergal, le robuste blocker nain qui couvrait l’aile, s’effondre sous les griffes de Gilles de Rais (et non pas de Retz très cher!!!) et là-dessus déboule un drôle de type …

Drôle de type

Et salement équipé en plus le mec …

Equipé

«Craaack» fait l’armure naine… Nergal se tient les côtes mais reste sur le terrain cependant. Coup de semonce …
Les Heretics répondent d’emblée sur la LOS: le zombie Pierre Cambronne en est tellement surpris qu’il oublie de régénérer. Il aura le temps d’y réfléchir pendant le prochain match.

Surpris

Cependant, en dehors de ce fait d’arme, Tree voit de suite le piège se refermer sur sa franchise… Il voulait éviter de former une cage qui prendrait la pression trop vite, le blitz l’y a contraint … Et la pression monte… trop vite… ça va mousser!

Tour 2, Nergal est toujours aux prises avec notre Barbe-Bleue à griffes… Cette fois, Nergal part visiter les tribunes du stade Sapin… Heureusement c’est notre fan club qui est dans ce virage et Nergal retourne aux vestiaires… mais pas seul…
Le drôle de type se lance dans un exposé pour son public…
«Sachant qu’il existe une probabilité d’environ 1 sur 4 que l’arbitre voit un quidam quelconque commettre… disons… une légère entorse aux règles de bienséance. Tenant compte du fait que je suis un Lineman Légendaire et, qu’à ce titre, je suis, sans fausse modestie, doté de talents ô combien précieux pour mon coach d’un soir … Le geste simple et efficace que je m’apprête à commettre voit alors finalement sa probabilité tomber à 1 chance sur 12 de se retourner uniquement contre le dit coach d’un soir… Et donc? D’après vous que dit le coach d’un soir? Et bien il dit: vas-y mon gars!!! Défonce moi ce Centaure-Taureau au sol!!! Vous devinez la suite?
Mr.Tree blêmit quand il voit Gilgamesh s’effondrer, une nuée de Naon Dead se jeter sur lui tels des limiers à la curée… «Craaack» fait l’armure naine… Le Centaure-Taureau divin sort sur civière… On diagnostique rapidement un cou brisé… L’Apo fraîchement recruté des Heretics accourt …

«Joli coup de fouet!» s’exclame le drôle de type … «Il faut savoir que là-dessus il n’avait que 37,5% de chances que ça passe, c’est-à-dire moins de chance de le sauver que moi de le fumer, bravo!»
Gilgamesh rejoint donc Nergal aux vestaires…
Tree se débrouillant un peu aussi en probabilités et dénombrements, il invective son adversaire …

-Et bah moi j’ai 1 chance sur 2 que ce public de pinailleurs pédants rappelle un peu à l’arbitre qu’il est pas juste là pour mater le match en s’enfilant des Bloodweiz… Euh… des délicieuses Hobgoblin Ruby brassées affectueusement par et pour tous les amateurs de jus de gob fermenté selon un double houblonnage à froid pour des arômes encore plus prononcés!
Il semblerait que ce soit l’heure d’une annonce de notre partenaire…

L’arbitre siffle, sort un carton rouge de sa poche et désigne le drôle de type…

Coach Zébulon s’approche, sort un doigt de sa poche et s’exclame…

L’arbitre range son carton, le drôle de type termine finalement son exposé devant un public conquis…
-Oui car quand on dit 1 chance sur 12, c’est bien sûr sans compter la contestation!»
Le choc des images, le poids des mots et… le mystère des statistiques!
La suite? Une cage qui prend la marée, une gonfle qui se retrouve au sol et Sylvie Tellier fait le reste

Il reste 2 tours à Tree pour tenter d’égaliser avant la mi-temps… Gilgamesh et Nergal reviennent, on est 11 contre 11. Malgré la présence de Gilles de Rais et du drôle de type qui rôde toujours, l’Homme-Arbre envoie les 2 CT tenter leur chance chacun sur une aile, le cuir est en fond de cour dans les mains de Pazuzu, les 3 autres Hobgobz sont au relai pendant que les Nains tatanent la LOS…
Pazuzu arme son bras…

Un hobgob réceptionne, un autre blitz la goule gêneuse, reste une saloperie de fantôme sur Gilgamesh.

De l’autre côté, Enkidu est au sol… Gilles de Rais et le drôle de type bien trop près de lui…
On y croit peu…

…et on a raison, la transmission 5+ rate, restait une esquive 4+ et 3 paquets pour égaliser…

C’est la seconde mi-temps, à 10 contre 11, les Naon Dead passent à l’attaque. Un zombar KO fait la gueule, il refuse de retourner jouer avec ses copains…

Ah non… 10 contre 10… Enkidu vient de croiser le duo fétiche des Naon Dead… Gilles de Rais et le drôle de type…
«Un centaure-taureau en remplaçant un autre» maugrée Tree…
Trou… Joueurs collés… No defense… Une esquive de goule plus tard et …

Il reste 6 tours aux Heretics pour tenter de sauver l’honneur… Et le match change de tournure…

Le drôle de type qui dégage…

Gilles de Rais qui dégage…

Aristide Briand qui dégage… Il laissera sa place à Jules Verne la prochaine fois!
Les Heretics sont tellement occupés à mettre des baffes qu’ils en oublient d’avancer. Quand Tree y pense, il est trop tard… Gilgamesh est seul en position de déposer le cuir à dam… Il se fait blitzer, tombe et c’est fini… 2-0 pour les Naon Dead!
«C’est pas comme si on l’avait pas prévu» déclarera Tree à la revue de presse. Il n’oubliera pas de remercier son sponsor une nouvelle fois…

Grâce à la brasserie Hobgolin, Ishtar, un jeune espoir Dawi Zharr, vient signer chez les Heretics. Pendant ce temps, Urash, un Nain du Chaos expérimenté en sécurité rapprochée, s’en ira honorer sa part du contrat… en tournée promotionnelle!
Monde cruel que celui du Blood Bowl…

6 « J'aime »

Drôle de match on dirait!

Petite question là dessus: le tour a continué après le coup de sifflet contesté?

J’ai juste pas détaillé tout le reste :wink:
Et de mémoire, oui le tour a continué car Zébu m’a dit « pas de turn over puisque contestation réussie ». Je n’ai pas vérifié mais je crois qu’il a raison. A vérifier pour être sûr!

Justement, non le tour s’arrête même avec une contestation reussie!

Nan. On a arrêté le tour.

Alors oui, mais non. On parle bien du même mais ton orthographe, la plus ancienne, me fais penser à Odile

La mémoire qui flanche, désolé … :upside_down_face:

Odile… Odile… Odile? Nan j’ai pas … :thinking:

Evidemment! :joy:

Cuba Libre…

Le plan était limpide dans les ramures de Tree comme dans la tête des joueurs. Chacun avait pu profiter du déplacement jusqu’en Lustrie pour visualiser son rôle au sein du groupe, chaque individu serait un rouage de la victoire collective à venir, d’aucuns savaient ce qu’ils avaient à faire…
Pazuzu, Astarte, Tiamat et Lugalbanda prenaient en charge le cuir et scoraient selon 2 schémas tactiques: un lent et un rapide. A voir selon la physionomie du match…
Gilgamesh et Enkidu dans leur divine sagesse s’étaient déclarés volontaires pour tenir la dragée haute aux Saurus… Faut dire que nos deux Lumières Célestes avaient vite remarqué à la vidéo que les Ecailles de Ramirez ne comptaient pas de …

Et seulement cinq…

Quant à Nergal et ses frères, ils feraient ce qu’ils faisaient de mieux depuis la cour d’école : taper les plus petits que soi…

Pour l’Homme-Arbre, c’était l’évidence… Ces mecs-là étaient faits pour dézinguer du skink… Les mecs saperaient le jeu de balle des Hommes-Lézards tout en améliorant leurs talents pour les futurs matchs, c’était du «win win»! Les deux centaures célestes auraient quand même besoin de leur soutien pour tenir les cinq saurus, mais ça devait pouvoir se faire, même à 1 dé…
Et puis en arrivant, Tree sentît que quelque chose n’allait pas… Comme une odeur de vieux cigare dans l’air moite de Lustrie, comme une odeur de tabac froid dans la poîteur locale… Un truc qui sentait le végétal roussi de longue date dans la touffeur du Sud… Bref rien pour rassurer un Homme-Arbre…
Déjà une équipe et son coach manquaient à l’appel, laissant Popov et ses Black Carambars sur le carreau… Le gars aurait eu le nez creux? Sur le terrain central, les Avalon Banshees de Teferi étaient déjà aux prises avec les Hell-O de Lionnoir… Tiens?!? Des elfes qui s’affrontent sur du vieil Astrogranit des familles… Couillues les Oreilles Pointues pour une fois! Tiens?!? Ah bah nous aussi on joue sur Astrogranit dis donc!!! Les Ecailles de Ramirez… Tree commençait à comprendre… Ce soir c’est Astrogranit pour tout le monde!
Mais qu’à cela ne tienne, il suffirait de tirer les premiers! Et justement on gagne le toss et on laisse les Hommes-Lézards se placer… Chez les Heretics, les gars sont tellement à fond qu’ils se placent et cognent direct sans même attendre ni le cuir ni le coup d’envoi! L’arbitre remet un peu d’ordre dans tout ça et on reprend la séquence…

Tree aurait dû se douter et demander un temps mort… Ses gars étaient fébriles, trop pressés de bien faire, les mecs s’étaient mis une pression de dingue! Résultat? Poings en mousse…
Pas le cas des locaux…

D’emblée, Pablo Escobar envoie Baal compter ses dents au vestiaire en blessure sérieuse… Bon il faudra se passer d’un des frangins…

Ah?!? Fidel Gastro vient d’envoyer Sa Divine Magnificence Enkidu au tapis… Tree hésite mais ce n’est qu’une commo, toujours pas d’Apo en vue malgré les deux sorties en deux tours… 3ème journée et 3ème match que notre Céleste Compagnon Eternel nous fausse compagnie en deux deux… c’est pas de chance quand même…
Et ça continue…

El Commandante Che Guevara s’en prend lui aussi au plus petits que lui! Nan mais y z’ont été dans la même école tous ou quoi là? Le gars nous vire successivement deux hobgobelins: Astarte et Lugalbanda…

Ouch! Le second vient de perdre de l’armure alors qu’il souffrait déjà d’une persistante… Tes jours dans le Blood Bowl sont comptés mon petit ami…
Bref à ce tarif-là, on perd le cuir et on se fait contrer… Michelderp connaît ses classiques… A Blood Bowl si t’as moyen d’enfoncer le clou… bah t’enfonces et tu défonces! Pazuzu et Tiamat se retrouvent KO au vestiaire, l’orgueil dans le fondement… Tant et si bien que ce ne sont que Gilgamesh et 3 Nains du Chaos qui reviennent sur le terrain pour la seconde mi-temps…
Cette fois Tree demande un temps mort et consulte les arbitres… Ah!? Finalement non… Il n’y aura pas de concession de la part de l’Homme-Arbre…
Sans aucune difficulté, le caméléon Pédro Tambien vient imiter l’action de Tuco Salamanqua, doublant ainsi le score des Lézards… Et hop! Célébration locale!

Pazuzu et Tiamat émergent de leur torpeur et reviennent sur le terrain, les Heretics sont à 7 contre 11 pour leur attaque… difficile…
Après quelques échanges toujours plus ou moins infructueux, Pazuzu parviendra à s’extirper de la mêlée dans une semi-pampa mais il sera vite rattrapé par la patrouille de skinks… Cuir au sol, ramassage, course et longue passe de Pedro Tambien… Si Luis Borsalino réceptionne ce sera le 3ème TD des Lézards!!!
Non! S’en est trop pour Ishtar, notre jeune recrue Dawi Zharr, qui s’élance dans les airs sur ses courtes pattes et …

Non! Ce n’est pas l’interception mais tout de même un majestueux détournement du cuir! Il est la risée de la foule mais ce sera la seule action à retenir de ce match côté Heretics…
Coup de sifflet final et les hôtesses font le tour du stade avec les panneaux publicitaires du sponsor des Zharr-Naggrund Heretics mais même elles ont perdu le sourire…

Quant à Gilgamesh… Il se lamente pour son fidèle Enkidu…

1 « J'aime »

Le ton du match

C’est un stade normal sous un ciel clément qui accueille l’affrontement des Castlevania Dreamers de Silsei contre les Zharr-Naggrund Heretics de notre Homme-Arbre.

Les deux coachs en sont plutôt satisfaits, notamment Mr.Tree à qui l’astrogranit™ a laissé un cuisant souvenir…
Les équipes entrent sur le terrain…

Zharr-Naggrunds Heretics

… et chacun peut constater que Jason, la Momie n°1 des Dreamers, est aux abonnés absents suite à une « amélioratzion » du Professor Frönkelheim… Les joueurs de Zharr-Naggrund sont hilares devant le sens de l’humour du Professor!

Mr.Tree l’est beaucoup moins, il redoute le retour de ce drôle de type un peu sournois, un peu déloyal…
A la surprise générale, c’est Brice Cambuel qui entre sur le pré du côté des Dreamers, un peu à la bourre parce que c’est plus classe pour un champion! Chez les joueurs Heretics, l’hilarité laisse place à la soupe à la grimace. Dans un réflexe quasi-reptilien, chacun resserre les liens de son armure …

Bryce The Slice Cambuel

Les Heretics ont gagné le toss et choisi de recevoir. Le coup d’envoi «météo» ricoche jusque dans le terrain adverse et Pazuzu se saisit du cuir… Saura-t-il enfin marquer son 2ème TD de la saison?!?

Chez les Dreamers, on est prudents: 3 zombies sur la LOS, et derrière, un double rideau de momie/zombies protège les cibles prioritaires des Heretics: The Slice et les goules…
Chez les joueurs de Zharr-Naggrund, on ne s’emballe pas non plus… Nergal et ses frères distribuent des pains sans conclure et ne poursuivent pas leurs proies… Mr.Tree frustré de ce manque d’efficacité envoie le hobgobelin journalier n°14 agresser un zombie au sol avec 2 soutiens: l’armure craque, l’arbitre siffle, le zombie reste sur le terrain, Mr.Tree proteste, le hobgobelin est expulsé… L’Homme-Arbre devrait apprendre à tempérer ses ardeurs…
Tempérer ses ardeurs

Le round d’observation se poursuit: les Dreamers s’approchent tout en gardant une distance sanitaire et Brice Cambuel fait le taf pour lequel il est grassement rétribué. Il blitze un nain en utilisant tout de suite la totalité de son potentiel! Le nain est au sol, l’armure craque mais le Dawi Zharr reste sur le pré.
C’est l’occasion pour les Heretics de se débarrasser de ce gêneur de Slice! Oui mais il faudrait mettre un paquet avec le Hobgobelin journalier n°13 avant de blitzer avec un nain… Bien sûr ce journalier se prend les pieds dans le tapis et le ton du match est donné: le public n’a pas fini de se bidonner devant tant de maladresses!
Tree ne relance pas, l’armure craque, commotion du hobgobelin… 2 tours et 2 journaliers dehors, une tronçonneuse dans nos lignes et des morts-vivants qui se rapprochent inexorablement pour nous prendre en tenaille… ça ne va pas chez les Heretics!
Tree inverse la vapeur et réoriente son attaque sur la gauche du terrain: du côté des Dreamers les plus lents mais aussi celui de Brice Cambuel… Ce dernier parvient à blitzer le porteur, ça cafouille quelques tours autour du cuir mais les Heretics parviennent à retenir la marée de morts-vivants. Après de nombreuses frayeurs tronçonnesques, Brice fait enfin son 1! Il tente la relance de solitaire sans succès et s’auto-sort! Le ton du match!

The Slice s'auto-sort

C’est l’opportunité tant attendue pour les Heretics! Après quelques blocs/blitz pour éloigner les gêneurs, Enkidu, divin Centaure-Taureau céleste, compagnon éternel du non moins divin Gilgamesh, parvient à ramasser le cuir et à se faire la malle, seule une goule pourra tenter le 2 dés contre pour l’empêcher de marquer…

Oui mais il doit forcer sa course et se broute sur un fameux 1RR1 malgré ses talents d’équilibriste des cieux… le ton du match on vous dit!
Derrière les Dreamers veulent envoyer du rêve à leur public en mode ramassage/transmission/passe…

… mais la tentative avortera rapidement. Fallait pas rêver, c’est pas le ton du match!

Les équipes rentrent aux vestiaire sans avoir débloquer leur compteur… Le temps d’une annonce et on revient!

Hobgoblin, la bière qui vous fait du bien!

Les deux équipes reviennent sur le terrain, The Slice ne s’est pas remis de son KO et l’arbitre n’écoute pas la plaidoirie du coach, rien n’y fait…

C’est donc 10 Morts-Vivants qui vont recevoir le cuir face à 9 Dawi Zharr… 5 MV sur la LOS improductive, 2 sur les ailes et 2 goules en charge du cuir avec le soutien de Michael Myers le Revenant garde… Turn over prématuré, kick un peu long… Ça laisse de la place aux deux divins Centaures-Taureaux célestes qui s’en vont mettre la pression sur le cuir pendant que Nergal et ses frères se chargent d’immobiliser le gros des Dreamers… Le jeu est dangereux d’un côté comme de l’autre, la première erreur peut coûter le match… Après avoir été contraints de revenir en soutien, les Dreamers jouent bien le coup et une goule s’échappe avec le cuir sur l’aile droite des Heretics…

L’Homme-Arbre doit forcer le jeu pour ne pas laisser ses joueurs se faire déborder sur leur droite… Après moults paquets réussis, les Heretics reviennent au contact!
Mais les Dreamers s’en sortent encore grâce à Chucky, la goule blodgée qui entame une pampa avec le cuir… Du coup ce sont les deux hobgobs de reste qui doivent à leur tour forcer leurs talents… Tiamat vient au soutien sur Chucky mais Pazuzu doit d’abord esquiver Leatherface, la Momie n°2 des Dreamers, avant de blitzer Chucky…

Bien joué Pazuzu! Choppe la goule maintenant!

Fin de pampa pour Chucky! Les 2 Hobgobs viennent de sauver l’équipe! Ce soir on les remerciera au fouet!
Cette fois encore ça cafouille un peu autour du ballon mais les Dreamers s’étiolent sous les coups des Heretics qui remettent la main sur le cuir. Pazuzu s’élance mais on est loin de l’en-but, il doit forcer son talent… et se croûter sur le paquet sans RR! Voilà! C’est ça le ton du match!
Les Dreamers ont encore une possibilité malgré la défense des Heretics qui s’est resserrée… Le plan est calé comme ça…

… mais la réaction du public sera plutôt comme ça…

C’est donc ainsi que le match se termine, les Terres Promises n’ont été conquises par aucune des deux équipes et le premier sang n’aura pas été versé… Les deux coachs sont néanmoins satisfaits de ce match nul, d’autant qu’ils pourront enfin compter sur un effectif complet au prochain match… Comment?!? Ah! Non! On m’annonce qu’après avoir versé des picaillons, Hobgoblin réclame Ishtar, le jeune intercepteur nain, pour sa future tournée promotionnelle…

Tournée promotionnelle

Hobgoblin, le sponsor qui vous veut du bien!

4 « J'aime »

:star_struck:

Bah ouais… les moeurs des Dawi Zharr sont un peu hardcore avec leurs esclaves hobgobelins…

Sacré Graal

Le ciel est idéal en cette soirée automnale pour accueillir une magnifique soirée de Blood Bowl en multiplex au Bouffay Bowl. Theknightwhosayni, la franchise Monty Python du coach Benoch, entre sur un terrain classique pour faire face aux Zharr-Naggrund Heretics de Mr.Tree.

Classique mais bien mieux éclairé que celui qui accueille notre hôte! Les Flesh Gordon, l’Alliance du Vieux Monde de Devaval, le Maître des Lieux, affrontent ce soir sur un terrain semi-obscur les Meatik Fouls d’Harti! Encore un show à venir pour le commi-coach?

En attendant c’est Kari Coldsteel qui réchauffe l’ambiance!

La si peu célèbre cheerleader chauffe les supporters en mode Full Monty. Elle est seule mais elle vaut son pesant de pompom! La verra-t-on entrer sur le terrain comme à son habitude?

Les Sacré Graal ont gagné le toss et choisi de recevoir le cuir, mais l’arbitre a remarqué la présence d’un Homme-Arbre sur le bord du terrain…

Alors qu’il remet le cuir à Mr.Tree, il en profite pour le féliciter pour son coaching brillant et lui glisse une re-roll supplémentaire dans les frondaisons avant de siffler le coup d’envoi!

Le match s’engage donc, les Monty Python sont à l’attaque, ils sécurisent le cuir et poussent la LOS des Dawi Zharr. Ceux-ci répliquent trop mollement selon le coach végétal qui espère faire la différence au physique dès les premiers tours d’horloge. Il envoie le Hobgob Tiamat soutenir un blitz un peu trop loin en terre humaine. Tiamat se retrouve isolé et le Brave Sir Robin en fait son quatre heure…

L’Homme-Arbre ne peut s’en prendre qu’à lui-même mais en plus, le sort s’en mêle…

Le coach en bois subit à nouveau cette ritournelle qui ne cesse de lui rebattre les oreilles ces derniers temps: les as et les skulls s’enchaînent tandis que l’adversaire flash à tout va, les RR s’envolent aussi nombreuses que les étourneaux à l’automne…

L’attaque humaine en centre droit pique à gauche, les Dawi-Zharr se replacent, trop semble-t-il… Le Sacré Graal nous essuie-glace de toute sa vélocité…

On n’est pas encore complètement au fraises, mais quand ça veut pas… ça veut pas!

Astarte rejoint Tiamat à l’infirmerie et la ritournelle se poursuit pour les Heretics dont l’infériorité numérique s’installe à -2. Les Monty Python ball-controlent tout en tentant d’asseoir leur domination…

… par une aggro du journalier sur Enkidu avec moult soutiens! Le Centaure-Taureau est sonné mais …

… le journalier est dehors! Coach Benoch en oublie de contester la décision!

Cela n’empêchera pas les Chevaliers qui disent « ni » de marquer dans un fauteuil au tour 7.

Les Heretics reviennent sur le terrain à 9 contre 10, Kari Coldsteel ne souhaitant pas entrer uniquement pour les dernières minutes de cette première mi-temps. Deux tours c’est bien peu pour déborder des humains avec 2 Centaures-Taureaux, bien que d’essences divines, et ce malgré le soutien de deux Hobgoblins et de 5 Dawi Zharrs. Mr.Tree fait une pâle tentative en profitant de la surprise au coup d’envoi mais rien n’y fait : les Heretics sont bien vite arrêtés par le coach Benoch et sa clique. Tout le monde rentre au vestiaire après cette mi-temps à sens unique.

Le match reprend à 9 contre 11. Cette fois Kari Coldsteel est de la partie, elle a lâché ses pompons et compte bien en découdre.

Le ballon ricoche suite à une météo capricieuse et se retrouve assez loin sur la droite dans les lignes hérétiques. Les Monty Pythons choisissent de mettre les Dawi-Zharr sous pression sur leur aile droite mais, ce faisant, ils découvrent la gauche! Les Heretics s’y enfoncent autant que faire se peut, plus ou moins soutenus par Nergal et ses frères qui sont plus ou moins empêtrés sur la LOS…

Chacun cherche à marquer son adversaire : les Heretics pour empêcher les Monty Pythons de se replacer en défense et les Humains pour empêcher les Dawi Zharr de progresser. Le match vire à la franche empoignade le long de la touche…

Chacun cherche à créer un léger surnombre dans la zone du cuir. Mr.Tree est fortement ralenti et doit prendre des risques en patientant que ça s’ouvre… Ça peut craquer à tout moment mais c’est Sir Robin qui s’emporte… Public!!!

Le vent tourne au cours de cette seconde mi-temps et la girouette s’affole… C’est maintenant Tree qui flash à tout va et qui craque les armures. Mais il n’y aura pas la moindre sortie pour les Heretics sur ce match… Benoch est plus raisonnable mais lorsqu’il tente son block 1D ou son esquive c’est tout de suite la punition! Le sort ne sait plus très bien où il en est…

Après de long tours trop près de la touche, le match s’emballe! Pazuzu réussit à s’extraire avec le cuir, il sprinte vers l’en-but, les RR s‘envolent et … Dingo, le trois-quart lutte des Monty Pythons, se relève et blitz Pazuzu à un dé, le hobgob s’effondre! C’est la panique chez les Dawi Zharr, il ne reste plus qu’un tour pour égaliser! Turn over direct des Monty Pythons! Les Heretics peuvent revenir blitzer Dingo, Pazuzu se relève et marque! C’est la délivrance pour les fans des Heretics!

Et du côté du staff, cette défaite qui tourne au nul à un parfum de victoire!

Pazuzu marque enfin son second TD devenant par là même le meilleur marqueur de la franchise qui n’a connu que 3 TD en 5 matchs… Il aura bien mérité qu’on lui dédie un autel pour nous avoir sauvé de cette nouvelle défaite!

Notre sponsor, Hobgoblin, est en rupture de stock! Du moins, c’est ainsi qu’il s’est justifié de ne nous refiler à nouveau que des picaillons! Mais pour autant, et pour la seconde fois consécutive, on nous a expliqué qu’il fallait absolument le soutien de Lugalbanda sur la prochaine tournée promotionnelle…

Lugalbanda

Hobgoblin, le sponsor qui vous veut du bien!?! Vraiment?!?
Hobgoblin
Cependant, à force de picaillons, l’équipe annonce le recrutement du Behemoth!

Le Behemoth?!? Un Minotaure Asservi à la sauvagerie animale déconcertante!

1 « J'aime »

Bouffay Bowl

«Nous voici de retour au Bouffay Bowl pour une magnifique soirée de Blood Bowl en perspective Jim!
-en multiplex Bob!

Multiplex

-Notre hôte, le coach Devaval et son Alliance du Vieux Monde, les Flesh Gordon, reçoivent les Castle Vania Dreamers de Silsei sur le terrain d’honneur. Sur le terrain d’entraînement, brut de décoffrage, aux gradins épouvantables et mal éclairés…

… le lever de rideau est assuré par les Griffons d’Oberwald du coach Madgik qui font face à la franchise de Zharr-Naggrund de Mr.Tree.
-Oui le Coucou s’est trouvé un nouveau nid Jim!
-Comme vous y allez Bob! Le ciel est idéal malgré la météo hivernale et les fans des Hérétiques ont fait le déplacement en nombre pour voir jouer le franchise. Voilà qui compense leur faible popularité!
-M’est avis que les fans sont surtout venus pour voir jouer le Behemoth!

-Oui Jim! Un minotaure atteint de sauvagerie animale! Voilà qui nous promet du sang et des larmes d’un côté comme de l’autre! J’ai hâte!!!
-Ah! Voilà justement les équipes qui entrent sur le terrain…

Zharr-Naggund Heretics

-Les Zharr-Naggund Heretics ont gagné le toss et choisi de recevoir…

Griffons d’Oberwald

-Les Griffons entrent sur le terrain et se placent en défense, prêt à recevoir le choc…
-Ouh! Mais qui c’est ce gros type Jim?!?

-Ah! Ça c’est le Blood Bowl moderne Bob! Ces nouveaux types autorisés par la fédé pour vous remplacer un clampin au pied levé! Y a moyen de faire de jolies plus-values! Ç’ui-là par exemple, c’t’un «BBBC» comme on dit dans la jargon technique d’aujourd’hui ! Un Bloqueur Brutal Blocage Châtaigne à 130kPo… J’vous fait pas de dessin Bob…
-Moi, tant qu’ça cogne…
-Bah ça va pas tarder Bob! Voilà justement le coup d’envoi!

Coup d'envoi