Bilan de Saison Nature verte

Donc un bilan déplorable:
3-3-6

Explications possibles:
-manque de chance (ça a joué…Entre les parties avec 8 1 d’affilée, celles ou le troll se sort au premier tour sur un bloc à 3 dés face à une amazone, ou plus récemment, 3 blitzs encaissés en 3 coups d’envoi, les jets de thunes à 1, et un apothicaire décevant).
-composition inadaptée au jeu orque? Je suis partit sur 4 blitzeurs, 3 Orques noirs, 1 passeur, 1 troll, 1 gobelin, 2 3/4, 2 rerolls. Le but étant de s’amuser à lancer le gobelin.

Le probleme, c’est que 2 relances, c’est tres peu pour lancer un gobelin et assurer le reste. Je pense qu’il faut décidemment mieux oublier le troll au départ, prendre les 4 orques noirs, les 4 blitzeurs, 1 passeur, 2 3/4 et 1 de pop et 3 relances. En effet les orques noirs (enfin les miens) sont abonnés au double crane/block (ou au triple crane block). Et tant qu’ils ne pexent pas (ce qui dans mon cas n’est pas arrivé avant le 11ème match, un des 3 étant mort en route), ils n’ont pas blocage, ce qui est un peu dramatique. Avec blocage, ce sont de bons joueurs, capable de réellement relancer le jeu et ennuyer l’adversaire. Sans, ils m’ont causé trop, beaucoup trop de turn over.

Notons quand meme que meme avec 5 relances (3 de base, 1 de chef, 1 achetée, j’ai quand même réussit à finir sans relances au tour 8 et 16, en relançant pour moitié des doubles cranes…Il faut de la relance!)

Au niveau du jeu, ce n’est pas si évident. Sur le papier, les orques sont tres polyvalents (résistants, capable de one turner)…Oublier le « polyva », et rappelez vous du « lents ». Ils sont surtout tres lents, et de ce fait vite débordés (4 à 5 joueurs à 4 mouvements, souvent un 5ème à 5, et le max à 6). Le jeu de passe, en l’absence de receveur, est limité (et les seuls joueurs ayant acces à réception de base sont les gobelins).

Ca reste plaisant à jouer, et l’équipe peut se développer de façon intéréssante.

Je souhaite bien du plaisir à ceux qui essaieront cette équipe, qui garde à mon avis un bon potentiel: le lancer de gobelin reste toujours un moment amusant (mon gobelin à finit par mourir sur son dernier match, apres avoir réussit un vol planné avec le ballon, en donnant tout pour aller marquer-le GFI de trop…si c’est pas beau ça :smiley: )

Paix à son âme, d’ailleurs, mais s’empaler sur le ballon, faut le faire.